Actualisé 03.12.2015 à 16:37

Suisse

Des civilistes pour évangéliser le pays?

Depuis 2011, 21 jeunes ont effectué leur service civil au sein d'une association chrétienne. Prophètes ou aides administratifs? Leur rôle n'est pas très clair.

de
dmz

Une petite annonce sème l'émoi en Suisse alémanique. L'association Livenet, dont un des buts est de «diffuser la parole de l'Evangile dans tous les ménages de Suisse», recherche des civilistes. Celui qui «fait partie d'une communauté chrétienne, est non-fumeur et s'identifie à nos buts» peut honorer son obligation de servir au sein de l'équipe des sites Livenet.ch et Jesus.ch, rapporte «Blick» jeudi.

D'anciennes offres démontrent notamment qu'ils sont aussi engagés pour «un soutien spirituel par SMS ou téléphone», avance le quotidien. Problème: la loi sur le service civil stipule clairement que l'engagement de civilistes n'est pas destiné à répandre la pensée religieuse ou idéologique.

Prosélytisme payé par l'Etat

Contacté par «Blick», Beat Baumann, directeur de Livenet, veut remettre l'église au milieu du village: «Les civilistes sont essentiellement utilisés pour des tâches administratives», explique-t-il, sans commenter le contenu des annonces. Depuis 2011, 21 d'entre-eux ont servi au sein de l'association.

Le conseiller national vert-libéral Beat Flach (AG) a décidé de demander des comptes au Conseil fédéral: «Pour moi, c'est clair: si des civilistes sont utilisés pour diffuser l'Evangile, la loi n'est pas respectée». Un avis partagé par Valentin Abgottspon, vice-président de l'association des libre-penseurs: «Il s'agit de prosélytisme financé par l'Etat, c'est illégal. Ils travaillent pour des fondamentalistes chrétiens!» (lire encadré).

Du côté des autorités, le discours est moins radical: «Nous avons demandé de revoir le texte de cette annonce, ce qui a été fait», déclare Heinz Schenk, porte-parole de l'Organe d'exécution du Service civil. Mais pour le moment, pas question d'interdire de servir Livenet.

Homosexualité tabou

Selon l'expert des sectes et de la religion Georg Schmid, Livenet est composée de membres des différentes Eglises évangéliques alémaniques: «Ils appliquent à la lettre ce qui est écrit dans la Bible. L'homosexualité et le sexe avant le mariage sont des sujets tabous. Pour eux, la diffusion de la foi est un point central», analyse le théologien.

Ultraconservateurs

En étudiant le contenu offert par le site de Livenet et celui de Jesus.ch, on se rend vite compte des idées qui y sont véhiculées. Nombre d'articles font part des actions d'évangélisation menées dans les rassemblements gays en Suisse et dans la monde. Plusieurs articles relatent également des cas d'hommes et de femmes ayant renoncé à leur homosexualité grâce à l'amour de Dieu.

Dans un autre article, des conseil sont dispensés aux parents pour identifier les circonstances pouvant mener les jeunes hommes à développer des relations homosexuelles, et, en quelque sorte, comment éviter que cela arrive. Des études controversées, démontrant que l'homosexualité est soignable, y sont aussi notamment relayées.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!