Suisse: Des civilistes pour regarnir les rangs de la protection civile

Publié

SuisseDes civilistes pour regarnir les rangs de la protection civile

Les bras risquent de manquer cruellement à la PC d’ici à 2030. Le Conseil fédéral veut mobiliser les personnes affectées au service civil en cas de besoin.

Sans recrues supplémentaires, la protection civile en Suisse manquera d’au moins 20’000 personnes en 2030 (image d’illustration).

Sans recrues supplémentaires, la protection civile en Suisse manquera d’au moins 20’000 personnes en 2030 (image d’illustration).

Silas Zindel

Les effectifs de la protection civile en Suisse pourraient se monter à 51’000 en 2030, alors que l’objectif fixé il y a 10 ans déjà était de 72’000. Pour prévenir ce manque de forces annoncé, le Conseil fédéral a présenté mercredi quelques changements de règles.

Premièrement, les personnes astreintes au service militaire qui n’ont pas accompli d’école de recrues avant la fin de leur 25e année et qui ont été libérées de leurs obligations militaires seront astreintes à la protection civile. Deuxièmement, certains anciens militaires qui ont été déclarés inaptes après avoir achevé leur école de recrues pourront être appelés à intégrer la protection civile, pour autant qu’il leur reste au moins 80 jours de service à accomplir.

Troisièmement, les civilistes pourront être tenus d’accomplir 80 jours au maximum pour la PC en cas de sous-effectif durable. Ces personnes devraient aussi être mobilisables pour prêter main-forte en cas de catastrophe et de situation d’urgence. Ces propositions sont en consultations jusqu’au 2 mai.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(Comm/jba)

Ton opinion

5 commentaires