Afghanistan: Des civils tués dans une frappe aérienne
Actualisé

AfghanistanDes civils tués dans une frappe aérienne

Plusieurs civils ont été tués mercredi dans une frappe aérienne de la coalition sous commandement américain, dans le sud de l'Afghanistan.

Le président afghan Hamid Karzaï a immédiatement appelé Barack Obama «à mettre fin aux frappes visant les civils».

«Des civils qui s'étaient réunis en grand nombre pour participer à un mariage à Shah Wali Kot, dans la province de Kandahar, ont été tués au cours d'une frappe aérienne des forces internationales», a déclaré le chef du conseil de la province de Kandahar, Wali Karzaï, le frère du président afghan.

Wali Karzaï n'était pas en mesure de préciser combien de civils avaient été tués au cours de cette frappe, survenue après que des talibans ont attaqué des soldats étrangers dans la même région.

«Regrets» américains

L'armée américaine a confirmé qu'un «incident» s'était déroulé au cours duquel «des civils avaient été blessés et peut-être tués», sans autre précision. Une enquête a été ouverte, a indiqué un porte- parole militaire. «Nous regrettons chaque victime civile (...) lorsque nous tentons d'éliminer les terroristes», a-t-il ajouté.

Un correspondant de l'AFP a vu dix blessés, sept femmes, parmi lesquelles la mariée, et trois enfants de moins de dix ans, soignés dans un hôpital à Kandahar, la principale ville du sud de l'Afghanistan.

«Les talibans ont attaqué les soldats étrangers. Ceux-ci ont alors bombardé notre village et tué un grand nombre de personnes. Il y a encore des victimes sous les décombres de nos maisons», a témoigné un habitant du village, Shah Mohammad. La région de Kandahar est le berceau des talibans.

Appel à Obama

S'exprimant lors d'une conférence de presse, le président Hamid Karzaï a fait part mercredi de sa «première et principale demande» au président américain élu Barack Obama: la fin des frappes meurtrières visant des civils en Afghanistan.

«Notre première et plus importante demande (au président Obama): notre priorité, c'est de mettre fin aux frappes visant les civils en Afghanistan. La guerre contre le terrorisme ne doit pas être livrée dans les villages afghans», a souligné Hamid Karzaï, lors d'une conférence de presse.

«Au moment même où je vous parle, nous avons de nouveau des victimes civiles. Hier, dans le district de Khah Wali Kot de la province de Kandahar, des civils ont été tués dans un bombardement. Il faut y mettre un terme», a-t-il poursuivi.

M. Karzaï a par ailleurs félicité M. Obama, estimant que sa victoire faisait entrer le monde dans une «ère nouvelle», où, a-t- il dit, «la race, la couleur et l'origine ethnique, je l'espère, vont disparaître (...) de la politique dans le reste du monde».

Les autorités afghanes ne faisaient guère de mystères de leur soutien au sénateur de l'Illinois, qui avait promis d'envoyer davantage de troupes en Afghanistan et de frapper les terroristes au Pakistan.

Treize morts

Par ailleurs, treize personnes ont été tuées durant les dernières 24 heures dans plusieurs attaques en Afghanistan, a-t-on appris mercredi de sources militaires et policières. Les victimes sont un soldat britnnique de l'OTAN, cinq policiers afghans et sept talibans.

(ats)

Ton opinion