Déluge à Lausanne: «Des conditions dignes de ce que connaît Singapour»
Actualisé

Déluge à Lausanne«Des conditions dignes de ce que connaît Singapour»

L'orage qui a provoqué un déluge lundi vers 23h a déversé en 10 minutes 41mm de pluie, un record. Il est tombé en moins d'une heure l'équivalent d'un demi-mois de précipitations.

par
Christine Talos

Un violent orage a frappé une partie de la Suisse romande lundi en fin de soirée. C'est surtout la région lausannoise qui a été frappée et les vidéos d'amateurs montrant des torrents de pluie à travers les rues sont toutes plus spectaculaires les unes que les autres. Et pour cause: Lausanne a très vraisemblablement vécu un record national de pluie.

Violent orage sur la Suisse romande

Un violent orage a frappé une partie de la Suisse romande lundi en fin de soirée. Selon le site internet de MétéoSuisse, il est tombé 14,5 mm d'eau par heure à Lausanne.

Nombreux dégâts, plus de 500 appels et 240 interventions

De mémoire de Lausannois, on n'a jamais vécu une situation avec une intensité de pluie si forte dans un délai si court, a déclaré mardi Michel Gandillon, officier de presse auprès du Service de protection et sauvetage Lausanne (SPSL). Lausanne a été particulièrement touchée lundi en fin de soirée par les violents orages qui ont frappé la Suisse romande.

En effet, selon Olivier Duding, météorologue à MétéoSuisse, il est tombé 41 mm d'eau en dix minutes à la station de Lausanne, située dans les hauts de la ville à 600 mètres d'altitude. Et c'est plus que le précédent record de pluviométrie enregistré le 8 août 2017 en Thurgovie. «Mais ce record doit encore être homologué et vérifié, car il pourrait être perturbé par la grêle ou des débris», avertit le spécialiste.

Tous les 50 à 80 ans

Le chiffre est de toute manière exceptionnel. Le météorologue a calculé qu'il est tombé durant l'ensemble de l'épisode orageux lausannois quelque 65 mm d'eau. Soit l'équivalent d'un demi-mois de pluie (112 mm pour un mois de juin à Lausanne) en moins d'une heure.

«Ce sont des quantités d'eau énormes», explique Olivier Duding. «Et c'est normal que l'on ait assisté à des inondations. L'eau ne peut pas s'évacuer.» En outre, le phénomène a été aggravé à Lausanne en raison de la déclivité de la ville. «L'eau s'est déversée dans les pentes, c'est pourquoi on a assisté à ces torrents dans les rues», explique-t-il.

L'orage a éclaté sur Genève où il était classique, explique le météorologue, mais il s'est renforcé en arrivant sur Lausanne. En outre, il avançait lentement, ce qui a favorisé les grosses quantités de pluie qui sont tombées au même endroit. Selon Olivier Duding, ce sont des orages qui n'arrivent que tous les 50 à 80 ans.

Climat tropical

Mais pourquoi le ciel nous est-il pareillement tombé sur la tête? Selon le spécialiste, la Suisse vit depuis le 15 mai sous un climat tropical. «Les conditions que nous avons sont dignes de celles que connaît Singapour», explique-t-il. Il y a énormément d'humidité dans l'air (80% ce lundi, contre 67% dimanche). «On le sent, il y a cette moiteur dans l'air», souligne Olivier Duding. En outre, les températures sont très douces avec 3 à 5 degrés de plus que les normes saisonnières.

Ce ne sont pas les orages qui sont inhabituels en mai et juin, des mois réputés pluvieux surtout en montagne, mais plutôt la durée de l'instabilité de la météo, selon l'expert. «Nous vivons une période de marais barométrique», explique le météorologue. Il n'y a ni anticyclone ni système dépressionnaire, note-t-il. Une situation qui favorise l'éclatement d'orages très localisés et imprévisibles.

Encore beaucoup d'eau puis le beau temps

Et ce n'est pas fini. La Suisse va encore être copieusement arrosée ces prochaines 48 heures, notamment en montagne. Une alerte de degré 3 sur 5 a été émise pour les Préalpes, le Bas-Valais et les Alpes fribourgeoises. «Nous allons aussi très probablement émettre une alerte de degré 2 pour la région lausannoise», confie Olivier Duding.

Bonne nouvelle quand même: on devrait enfin changer de régime météo et connaître un ciel plus stable dès jeudi. «Nous allons bénéficier d'une masse d'air maritime polaire, qui sera moins humide, donc moins orageuse», explique le météorologue. L'air sera plus sec, la bise va se lever et le temps sera assez ensoleillé.

De quoi faire des grillades en toute sérénité sans devoir surveiller les nuages tous les quarts d'heure!

Ton opinion