Actualisé 23.10.2012 à 13:10

Berne

Des conseils pour bien passer à l'heure d'hiver

Dimanche, il faudra reculer nos montres d'une heure. Un expert en sommeil explique comment bien s'y préparer.

de
Simona Marty/Olivia Fuchs
Les changements d'horaire peuvent dérégler notre horloge interne.

Les changements d'horaire peuvent dérégler notre horloge interne.

Les grands dormeurs ont de quoi se réjouir: ils gagneront une heure de sommeil, dans la nuit de samedi à dimanche. Malgré ce gain de temps, certaines personnes ont du mal à en profiter et se réveillent trop tôt. Conséquence: ils se sentent fatigués. «Lorsque notre temps de sommeil est décalé d'une heure, c'est toute notre horloge interne qui se dérègle. Ce qui peut avoir des conséquences sur notre organisme comme la fatigue, les problèmes cardio-vasculaires et de digestion ainsi que les troubles du sommeil», explique l'expert en science du sommeil, Günther W. Amman-Jennson. Selon ce dernier, près d'un cinquième de la population suisse serait concerné par ce problème. Il conseille, particulièrement aux lève-tôt, de commencer à se préparer dès-à-présent au changement d'horaire.

Se coucher un quart d'heure plus tard tous les soirs

Une de ses astuces consiste à aller se coucher un quart d'heure plus tard tous les soirs, au moins quelques jours avant le passage à l'heure d'hiver. L'heure des repas doit être adaptée en conséquence. Une lumière claire et artificielle aide à aller se coucher plus tard. Passer du temps devant l'ordinateur peut ainsi être utile, à condition de ne pas s'adonner à des tâches trop stressantes. Boire un verre de vin rouge, qui est une source naturelle de l'hormone du sommeil, la mélatonine, permet de mieux s'endormir. Le week-end, l'expert préconise une promenade assez tard dans la journée afin de profiter des derniers rayons du soleil.

Et si tout cela ne fonctionne pas, il ne faut surtout pas s'affoler, selon Günther W. Amman-Jennson: «Au moins, il nous restera plus de temps le matin pour le petit déjeuner.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!