01.08.2020 à 05:00

ÉCONOMIES D’ÉNERGIEDes conseils pour consommer moins de carburant en conduisant

La circulation des véhicules particuliers entraîne de fortes émissions de CO2. Voici comment économiser du carburant – et donc de l'argent – tout en préservant le climat.

de
Stephanie Sigrist
1 / 14
Renoncer à la voiture pour se rendre au travail ou à l’école contribue fortement à la protection du climat et de l’environnement. La voiture ne doit être utilisée que si, en raison des horaires de travail ou de l'accessibilité, il n'est pas possible de s’en passer sur tout ou une partie de l'itinéraire. Voici des conseils sur la manière dont les automobilistes peuvent économiser du carburant.

Renoncer à la voiture pour se rendre au travail ou à l’école contribue fortement à la protection du climat et de l’environnement. La voiture ne doit être utilisée que si, en raison des horaires de travail ou de l'accessibilité, il n'est pas possible de s’en passer sur tout ou une partie de l'itinéraire. Voici des conseils sur la manière dont les automobilistes peuvent économiser du carburant.

iStock
Débarrassez régulièrement votre voiture. Les charges inutiles entraînent une plus grande consommation de carburant. Pour chaque 20 kilos supplémentaires, vous avez besoin d’environ 1 à 1,5% de carburant en plus, selon Eco Drive.

Débarrassez régulièrement votre voiture. Les charges inutiles entraînent une plus grande consommation de carburant. Pour chaque 20 kilos supplémentaires, vous avez besoin d’environ 1 à 1,5% de carburant en plus, selon Eco Drive.

iStock
En raison de la plus grande résistance à l'air, les véhicules avec des galeries de toit chargées consomment massivement plus de carburant – jusqu'à 39% à 120 km/h. Et même vides, elles augmentent la consommation de carburant. À 120 km/h, le chiffre se situe autour de 7,5%. Ne montez donc le porte-bagages sur le toit que s'il n'y a pas d'autre solution.

En raison de la plus grande résistance à l'air, les véhicules avec des galeries de toit chargées consomment massivement plus de carburant – jusqu'à 39% à 120 km/h. Et même vides, elles augmentent la consommation de carburant. À 120 km/h, le chiffre se situe autour de 7,5%. Ne montez donc le porte-bagages sur le toit que s'il n'y a pas d'autre solution.

iStock

Les transports représentent plus d’un tiers de la consommation totale d'énergie en Suisse. Selon l'Office fédéral de la statistique, 94% de l'énergie nécessaire au transport est couverte par les produits pétroliers. Les véhicules équipés de moteurs à combustion émettent du dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre. En 2018, les émissions de CO2 dues aux transports – hors trafic aérien international – s’élevaient à 14,8 millions de tonnes de CO2 en Suisse. Environ 1/3 de tous les trajets en voiture et 2/3 des trajets en transports publics sont aujourd’hui inférieurs à 3 kilomètres. Ces parcours, s’ils étaient réalisés à vélo, pourraient être souvent plus rapides, sans stress ni pollution. Se rendre au travail ou à l’école à vélo, en e-bike ou par les transports publics contribue fortement à la protection du climat et de l’environnement. La voiture ne devrait être utilisée que si, en raison des horaires de travail ou de l'accessibilité, il n'est pas possible de s’en passer sur tout ou une partie de l'itinéraire.

Outre le poids du véhicule, le type de motorisation est déterminant pour le niveau de consommation de carburant et le taux des émissions de CO2. Le style de conduite a également une grande influence sur la consommation énergétique des voitures. La taille du véhicule joue un rôle secondaire. Dans la galerie de photos ci-dessus, vous trouverez les principales astuces pour réaliser des économies d'énergie sur la route. En suivant ces conseils, vous pouvez économiser du carburant et de l'argent tout en protégeant l'environnement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!