Plan de relance: Des conséquences «dévastatrices» si Trump ne signe pas
Publié

Plan de relanceDes conséquences «dévastatrices» si Trump ne signe pas

Après des mois de négociations, les parlementaires américains ont adopté lundi un plan de soutien à l’économie de quelque 900 milliards de dollars mais le président sortant l’a rejeté, provoquant l’inquiétude de Joe Biden.

«Je veux simplement donner à des gens très bien 2000 dollars, plutôt que les 600 dollars minables qui sont actuellement dans le projet de loi», a déclaré Trump sur Twitter.

«Je veux simplement donner à des gens très bien 2000 dollars, plutôt que les 600 dollars minables qui sont actuellement dans le projet de loi», a déclaré Trump sur Twitter.

AFP

Le futur président américain Joe Biden a mis en garde samedi contre les «conséquences dévastatrices» pour des millions d’Américains en difficulté si Donald Trump ne signe pas, comme il en a brandi la menace, le vaste plan de relance économique adopté par le Congrès.

Les parlementaires américains ont adopté lundi un plan de soutien à l’économie de quelque 900 milliards de dollars après des mois de tractations mais Donald Trump l’a rejeté, demandant entre autres une hausse des aides directes aux ménages les plus vulnérables.

«Cette abdication des responsabilités a des conséquences dévastatrices», a prévenu Joe Biden, évoquant notamment l’expiration dès ce samedi des allocations-chômage pour 10 millions de personnes et la fin du financement actuel des services de l’État le 28 décembre.

«Ce projet de loi est essentiel, il doit être signé pour entrer en vigueur maintenant», a ajouté dans un communiqué le président élu démocrate, soulignant la «dévastation économique provoquée par le Covid-19».

Somme insuffisante

Mais le milliardaire républicain refuse pour l’instant de ratifier le texte. Il estime que les 600 dollars (environ 540 francs) prévus pour les plus bas revenus, une somme pourtant approuvée par son secrétaire au Trésor lors des négociations avec le Congrès, sont insuffisants et réclame que cette somme soit portée à 2000 dollars (environ 1800 francs) par adulte.

«Je veux simplement donner à des gens très bien 2000 dollars, plutôt que les 600 dollars minables qui sont actuellement dans le projet de loi», a-t-il répété samedi sur Twitter.

Les démocrates, favorables à un accroissement des aides, ont tenté jeudi de faire voter un amendement en ce sens à la Chambre des représentants, mais il a été bloqué par la minorité républicaine.

Une autre session est prévue lundi mais au vu des péripéties des derniers mois, un énième coup de théâtre venant des élus ou du président Trump n’est pas à exclure.

Un veto présidentiel aurait en effet des conséquences désastreuses pour des millions d’Américains, pour les PME et plus particulièrement pour les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du transport aérien, dont l’activité devrait une fois de plus pâtir de nouvelles restrictions aux déplacements face à l’explosion des infections de Covid-19.

Dernières aides gouvernementales

Les dernières aides gouvernementales, adoptées au printemps dans le cadre du gigantesque plan de soutien de 2200 milliards de dollars (environ 1980 milliards de francs) face aux dégâts économiques causés par la pandémie, expirent ce samedi soir.

Les locataires ou propriétaires ayant du mal à payer leur loyer ou leur emprunt immobilier pourraient être expulsés dès le 1er janvier. Le financement actuel des services de l’État expire par ailleurs lundi, menaçant une partie de l’administration fédérale de paralysie («shutdown»).

Joe Biden a estimé qu’avec sa victoire à la présidentielle de novembre, «le peuple américain avait clairement dit que le temps de l’action soutenue par les deux partis et du compromis était venu». «J’ai été encouragé en voyant les membres du Congrès tenir compte de ce message», a-t-il dit, affirmant que Donald Trump «devrait les rejoindre».

(AFP/NXP)

Ton opinion

196 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Raust Dubalai

27.12.2020, 15:39

Jusqu'à la fin trump se montrera détestable, c'est son vrai visage et franchement qui cela surprend il vraiment ?

la pauvreté humaine

27.12.2020, 11:23

mon dieu, j'ai rarement lu autant de bêtises sur ce forum.... 1: lire correctement l'article. 2: croiser vos sources ( fiables si possible) 3: chercher à qui profite le crime 4: cracher sur le clown orange

SOS PATRIMOINE SUISSE ROMANDE

27.12.2020, 11:16

IMPORTANT : Soutenue par la Ville de Genève, 8 jeunes étudiantes d'extrême gauche ont lancé le projet 100elles qui veut changer les noms D'AU MOINS 100 rues emblématiques du patrimoine de Genève. Ainsi, la « Rue Jean-Jacques Rousseau » est menacée d'être renommée « Rue Audre Lorde » en hommage à une activiste lesbienne américaine du 20ème siècle ! UNE PÉTITION A ÉTÉ LANCÉE POUR S'Y OPPOSER QUI PEUT SE TRANSFORMER EN INITIATIVE POPULAIRE : https://tinyurl(point)com/genevepetition