États-Unis: Des containers à ciel ouvert pour remplacer les salles de spectacle
Marvel
Publié

États-UnisDes containers à ciel ouvert pour remplacer les salles de spectacle

Un bureau d’architectes new-yorkais propose d’ériger, le soir, des structures légères dans les rues du quartier des théâtres. Le trafic routier ne serait pas interrompu la journée.

par
Emmanuel Coissy

L’État de New York a annoncé, début février, la tenue de 300 shows gratuits à partir de début juin. Ils se dérouleront tout l’été. Hugh Jackman, Renée Fleming, Alec Baldwin, Chris Rock, Matthew Broderick, Sarah Jessica Parker et Patti Smith font partie des artistes annoncés. Cette initiative a stimulé l’imagination des architectes d’un bureau, Marvel, situé dans le quartier de Tribeca. Leur idée consiste à utiliser des containers pour construire des scènes éphémères dans les rues du quartier des théâtres, explique le magazine en ligne Dezeen. La circulation routière ne serait interrompue que le soir. Durant la journée, les cyclistes et les voitures pourraient emprunter ces artères en roulant dessous.

Marvel

Le projet est, en quelque sorte, un retour au théâtre de tréteaux. Le plateau, à ciel ouvert, se situe à 3 mètres 60 de hauteur pour offrir une bonne visibilité aux spectateurs. En dessous, il y a de la place pour installer les musiciens d’une comédie musicale, par exemple. Le public, lui, s’assoit sur des sièges répartis sur la chaussée afin de respecter les distances de sécurité. De jour comme de nuit, les piétons peuvent marcher sur les trottoirs.

La scène et les coulisses installées enjambent la rue.

La scène et les coulisses installées enjambent la rue.

Marvel

À New York, le spectacle vivant est à l’arrêt depuis le 12 mars 2020 à cause de la crise sanitaire. Une telle interruption est un événement sans précédent dans la vie artistique locale, l’une des plus foisonnantes du monde auparavant. Beaucoup d’artistes et de professionnels dont le revenu dépend de ce secteur se sont retrouvés sans travail du jour au lendemain. Aujourd’hui, l’objectif est de relancer la machine.

Getty Images

À partir du 2 avril, les salles new-yorkaises pourront de nouveau accueillir le public, mais avec une jauge réduite à 33% de leur capacité, indique France Musique. De plus, la limite est fixée à 100 spectateurs à l’intérieur et à 200 à l’extérieur. Les containers de Marvel seraient donc une solution pour les petits théâtres qui organiseraient des représentations hors les murs. Avec un taux de remplissage aussi bas, les grandes scènes de Broadway (500 places) ne pourront pas rouvrir parce que des grosses productions comme «Hamilton» (extrait ci-dessous) ne seraient pas rentables. L’alternative serait alors de présenter des shows réduits à l’essentiel.

Ton opinion

5 commentaires