Suisse: Des couchettes derrière les trains marchandises?
Actualisé

SuisseDes couchettes derrière les trains marchandises?

Des élus écolos ont une idée pour se déplacer en Europe: dormir dans des wagons combinés aux convois de fret.

par
jbm
Les voitures-couchettes vont-elles redevenir d'actualité? L'organisation Objectif train de nuit y travaille.

Les voitures-couchettes vont-elles redevenir d'actualité? L'organisation Objectif train de nuit y travaille.

Keystone

En train de nuit de Suisse vers l'Europe. Ces lignes qui existaient il y a plusieurs années ont disparu. En 2009, les CFF ont mis au rebut leurs derniers wagons-lits, qui n'étaient plus rentables. Seule la compagnie autrichienne ÖBB offre la possibilité de dormir dans le train pour relier Zurich à Vienne, Berlin ou Budapest. À l'avenir, cela pourrait changer.

Si l'on en croit l'organisation Objectif train de nuit, dont la vice-présidente est la conseillère nationale Vert'libérale Isabelle Chevalley, les trains de nuit pourraient être combinés avec les convois de marchandises. Ces derniers «sillonnent déjà le réseau de nuit, il suffit juste d'ajouter des wagons», plaide la Vaudoise dans «Blick». Les compagnies ferroviaires seraient aussi gagnantes, assure-t-elle.

Deux études de faisabilité pour ce projet, appelé Lunajet, sont lancées. Il y aurait un minimum de cinq wagons, dont le nombre pourrait varier selon les affluences prévues en semaine ou le week-end. En Suisse, des arrêts à Bâle, Berne, Lausanne et Genève seraient possibles sur la route entre Francfort et Barcelone, avec une mise en œuvre pour 2025.

Les CFF préfèrent se concentrer sur une collaboration avec les ÖBB pour des trajets de nuit. Le concept de Lunajet pose aussi des questions de faisabilité technique: les convois de marchandises s'arrêtent dans des gares spéciales et ils ne permettraient pas, a priori, d'alimenter des voitures de passagers en électricité. 

Ton opinion