Népal: Des coups de bâtons pour écarter les manifestants
Actualisé

NépalDes coups de bâtons pour écarter les manifestants

La police népalaise a employé la force pour lever un blocus d'opposants à la nouvelle Constitution à la frontière avec l'Inde.

Les forces de l'ordre ont chargé les manifestants dans la ville de Birganj.

Les forces de l'ordre ont chargé les manifestants dans la ville de Birganj.

La police népalaise a chargé lundi à coups de bâtons les manifestants qui bloquaient un point de passage névralgique à la frontière avec l'Inde. Des opposants à la nouvelle Constitution du Népal obstruent ce point de passage depuis plusieurs semaines.

«La police a passé à tabac les manifestants ce matin et brûlé nos tentes, forçant l'ouverture de la frontière pour permettre aux camions de passer», a déclaré Shiva Patel, secrétaire général du parti régional Sadbhawana, lequel prenait part au blocus.

Le blocage de ce point de passage empêche l'approvisionnement en carburant du Népal alors que le pays tente de se reconstruire depuis le séisme de fin avril.

Les manifestants de la minorité ethnique des Madhesis, originaire des plaines du sud, sont mécontents de la division du pays en provinces fédérales qui va, selon eux, les marginaliser. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion