Bienne: Des cours pour l'islam radical
Actualisé

BienneDes cours pour l'islam radical

Les islamistes du Conseil central islamique suisse (CCIS), emmenés par le Biennois Nicolas Blancho, souhaitent financer des projets d'enseignement religieux en Suisse.

par
Désirée pomper/daw
Le CCIS n'est pas satisfait par les cours sur l'islam actuellement dispensés dans les écoles. (Photo: tagblatt)

Le CCIS n'est pas satisfait par les cours sur l'islam actuellement dispensés dans les écoles. (Photo: tagblatt)

Ils estiment que les expériences menées par les autorités scolaires, à Kreuzlingen (TG) notamment, ne sont que «des cours d'intégration»: «L'enseignement ne doit pas, sous l'influence de l'Etat, promouvoir un islam formaté par la majorité chrétienne et athée», lance un porte-parole du CCIS.

Ces affirmations font bondir les musulmans modérés. «Ce sont des fondamentalistes qui veulent créer une société parallèle», dénonce Saïda Keller-Messahli, du Forum pour un islam progressiste.

Ton opinion