Actualisé 19.03.2013 à 12:09

Amérique du NordDes débuts parfaits pour Marco Schällibaum

Depuis que le coach suisse est aux commandes de l'Impact de Montréal, le club canadien a tout raflé. Les Québécois sont en tête de la Major League Soccer.

von
Robin Carrel

Source: Youtube.com

Samedi, pour sa première à domicile, l'Impact a remporté le «derby» canadien face au FC Toronto (2-1), grâce notamment à un but de Marco Di Vaio. La franchise du Stade Saputo est seule en tête de la Conférence Est après trois journées. Aucune autre équipe n'a d'ailleurs gagné ses trois premiers matches dans la Ligue. Seuls les Vancouver Whitecaps d'Alain Rochat, qui comptent un match en moins, peuvent revenir à hauteur.

«Trois matches et neuf points, deux victoires à l'extérieur, on peut être contents», s'est félicité le Zurichois sur l'antenne de RDS. Son adaptation au football nord-américain a été très rapide. Sa formation s'était, en effet, déjà imposée lors d'un tournoi de pré-saison en Floride. «Mon entourage m'a beaucoup aidé, a analysé le Zurichois de bientôt 51 ans. J'ai pu me concentrer tout de suite sur l'équipe, qui n'avait de toute façon pas beaucoup changé depuis l'année passée.»

Le week-end dernier, l'ancien coach de Nyon, Sion et Servette (notamment...) a vécu son baptême du feu à domicile. Ils étaient plus de 37'000 à garnir les travées du Stade Olympique de Montréal pour l'occasion. «C'était très émouvant. J'ai eu quelques frissons, a raconté Schällibaum. On m'avait dit que les supporters ici étaient très chauds et j'ai pu le voir samedi. C'était un moment fort.»

Les Montréalais passeront un excellent test dès samedi. A 16h30 heure locale (21h30 en Suisse), l'Impact recevra les Red Bulls de New York d'un certain Thierry Henry. A cette occasion, Marco Schällibaum devra sans doute se passer des services d'Alessandro Nesta. Le stoppeur italien s'est blessé le week-end dernier.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!