Des douaniers confisquent l'eau bénite de pèlerins
Actualisé

Des douaniers confisquent l'eau bénite de pèlerins

TARBES – Les flacons des passagers revenant de Lourdes contenaient trop du précieux liquide. Un des pèlerins a bu l'eau menacée de confiscation.

Les premiers pèlerins à avoir profité du vol charter affrété par le Vatican auront une anecdote originale à raconter à leurs enfants. Lors de leur séjour à Lourdes, les pèlerins ont fait le plein d'eau bénite. Mais ils n'avaient pas pensé que les dernières mesures de sécurité aériennes – qui contraignent les passagers à ne pas avoir un flacon de liquide de plus de 100 ml en cabine – les empêcheraient de ramener chez eux le précieux souvenir.

Juste avant qu'ils ne montent à bord, les douaniers français ont confisqué leurs précieux flacons. En effet, au grand dam des pèlerins, la réputation miraculeuse de l'eau du sanctuaire marial français n'a pas fait fléchir les agents de sécurité de l'aéroport de Tarbes. Pèlerins ou non, les dernières normes en matière de lutte contre le terrorisme ont été appliquées.

Un des passagers a préféré boire toute la précieuse bouteille plutôt que de l'abandonner aux douaniers.

La compagnie aérienne italienne Mistral Air, appartenant aux Postes italiennes, a récemment signé un accord pour une durée de cinq ans avec l'œuvre romaine des pèlerinages (ORP), un organisme du Saint-Siège, pour assurer des liaisons charter vers des lieux de pèlerinage. Après le sanctuaire marial de Lourdes, d'autres lieux de pèlerinage devraient suivre en 2008, c-Compostelle, en Espagne, ou encore le sanctuaire de la Vierge de Guadalupe, au Mexique.

(mom)

Ton opinion