Genève - Des drapeaux arc-en-ciel contre la haine et les violences
Publié

GenèveDes drapeaux arc-en-ciel contre la haine et les violences

Pour la Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie, la Ville a pavoisé la mairie et le pont du Mont-Blanc. Un des drapeaux a été conçu exprès pour l’occasion.

par
dra
Un drapeau spécial (au premier plan) fait référence aux communautés LGBTIQ+, mais aussi aux victimes de racisme. 

Un drapeau spécial (au premier plan) fait référence aux communautés LGBTIQ+, mais aussi aux victimes de racisme.

Anna Pizzolante/Ville de Genève

Ce 17 mai est un jour dédié dans le monde aux luttes contre les haines et les violences dont sont victimes des millions de personnes, en raison de leur genre ou encore de leurs préférences sexuelles. Pour dénoncer l’homophobie, la biphobie et la transphobie, la Ville de Genève a hissé un oriflamme aux couleurs arc-en-ciel à la mairie, tandis que le Jet d’eau sera illuminé lundi soir aux couleurs des communautés LGBTIQ+.

Le pont du Mont-Blanc arbore également des coloris arc-en-ciel, mais aussi un nouveau drapeau que la Municipalité a fait réaliser spécialement pour mieux intégrer les personnes trans, les personnes intersexes et les personnes racisées. «Ce sont des communautés souvent invisibilisées, alors qu’elles sont particulièrement exposées à la violence et aux discriminations», soulignent les autorités. Celles-ci poursuivent en parallèle leur campagne contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie, via des affiches et divers événements.

Ton opinion