Martigny: Des eaux-de-vie valaisannes en Chine

Actualisé

MartignyDes eaux-de-vie valaisannes en Chine

Durant l'Exposition universelle de Shanghai, la Distillerie Louis Morand fournit en exclusivité le Pavillon suisse en spiritueux.

par
Grégoire Corthay

«Si à l'avenir un Chinois sur 100'000 se met à boire une abricotine chaque jour, on n'aura pas assez d'abricots en Valais pour répondre à la demande!» plaisante Didier Fischer, directeur général de l'entreprise familiale valaisanne.

Grâce à un accord avec Présence Suisse, une unité du Département fédéral des affaires étrangères chargée de l'image de la Suisse à l'étranger, la Distillerie Louis Morand s'est offert une «formidable vitrine mondiale» pour promouvoir ses produits. Jusqu'au 31 octobre, elle va pouvoir faire découvrir sa williamine, son abricotine et son kirsch à des millions de personnes. «Les barrières d'entrée rendent difficile le développement du marché chinois, souligne Didier Fischer. Dès lors, participer à un tel événement en tant que fournisseur officiel de spiritueux est un véritable tremplin vers un marché plein d'avenir.»

Pour satisfaire la curiosité des visiteurs du pavillon helvétique (dont 95% de Chinois), une première livraison de 250 bouteilles de 7 dl, soit un total de 175 litres, a déjà été effectuée. Un importateur sur place est prêt à renouveler au plus vite les stocks en cas de pénurie.

Heidi.com intrigue les Asiatiques

Sponsor du personnel du pavillon des villes suisses à Shanghai, la start-up neuchâteloise s’offre une belle vitrine. Ses T-shirts intriguent et connaissent, paraît-il, un joli succès.

Ton opinion