Vague de froid: Des écoles se mettent en congé à cause du froid
Actualisé

Vague de froidDes écoles se mettent en congé à cause du froid

Les basses températures font le bonheur des écoliers. Plusieurs établissements scolaires romands ont dû fermer leurs portes jeudi en raison du froid.

L'école primaire du Mail est fermée depuis mardi en raison d'une panne de chaudière.

L'école primaire du Mail est fermée depuis mardi en raison d'une panne de chaudière.

«Quand on est arrivé ce matin, on nous a expliqué que, comme il faisait moins de 18 degrés, nous étions libérés pour la journée. C'est vrai qu'il faisait très froid en classe depuis plusieurs jours», explique un élève du Collège et Ecole de commerce Emilie-Gourd, à Genève. En conséquence, la direction de l'établissement, situé près de la route de Malagnou, a décidé de libérer ses 1500 élèves pour la journée.

Plusieurs écoles genevoises touchées

Comme Emilie-Gourd, plusieurs bâtiments scolaires du canton étaient fermés jeudi en raison du froid. Les élèves des écoles primaires du Mail et de Bellavista, entre autres, ont été mis en congé forcé, pour certains depuis plusieurs jours.

Pour l'heure, aucune date de reprise n'a été donnée en raison des différents travaux à effectuer. «Les bâtiments scolaires appartiennent aux communes. Ce sont elles qui effectuent les travaux nécessaires. Elles font tout leur possible pour pallier aux mauvaises conditions météorologiques», explique May Piaget, secrétaire générale adjointe du Département de l'instruction publique, de la culture et du sport (DIP).

Sur la boîte vocale du Collège Emilie-Gourd, un message indique que les cours devraient reprendre normalement dès vendredi matin.

Cully, Nyon, Morges et Aigle

Dans le canton de Vaud, quatre établissements scolaires connaissent également des soucis à cause de la vague de froid, indique jeudi le canton. A Cully, les élèves sont de retour en classe, après avoir été en congé forcé.

A Nyon (deux bâtiments du primaire), Morges-Est (deux bâtiments du primaire), Morges-Ouest (un bâtiment du primaire) et à Aigle (un pavillon), il y a des difficultés «dans l'une ou l'autre classe», avec des températures trop basses dues à des problèmes de chauffage ou à des conduites dégradées.

A Cully, les classes ont donc repris, après avoir été fermées pour cause de chauffage défectueux, précise le Département de la formation, de la culture et de la jeunesse (DFJC). La direction reste cependant attentive aux prévisions météo, en particulier au niveau de la bise, relève le service de presse. (20 minutes/ats)

Ton opinion