Etats-Unis: Des élèves pas pressés de quitter leur souterrain
Actualisé

Etats-UnisDes élèves pas pressés de quitter leur souterrain

Les élèves et enseignants d'une école construite en sous-sol à Fort Worth, au Texas, ne se réjouissent pas forcément d'un prochain scrutin sur l'érection d'un nouveau bâtiment.

par
Cécile Fandos
Austin
L'école élémentaire Washington Heights de Fort Worth est construite en sous-sol.

L'école élémentaire Washington Heights de Fort Worth est construite en sous-sol.

Les électeurs de Fort Worth, au Texas, s'apprêtent à voter sur une proposition de leur district scolaire incluant dix millions de dollars pour remplacer un établissement actuellement souterrain par une nouvelle école, qui serait construite hors de terre. «L'école souterraine semblait une bonne solution» pour se protéger du vacarme des décollages d'avion de l'aéroport tout proche en 1970, rappelle le «Fort Worth Star Telegram».

Une école comme un cocon

Et encore de nos jours, «aller dans une école souterraine, c'est drôle, sachant que des gens marchent au-dessus de l'école», estime un élève de CM2 dans les colonnes du quotidien. «Et puis on se sent en sécurité, car même s'il y avait une tornade un jour, nous ne serions pas en danger sous terre», ajoute le garçonnet. Avant que la nouvelle directrice de l'école, arrivée le mois dernier, assure qu'«il ne lui a pas été difficile de s'adapter». Tandis que ni professeurs, ni parents ou élèves n'ont remis en cause cette particularité de l'établissement, selon sa responsable.

Alors si la lumière du jour ne vient pas à manquer, pourquoi construire un nouvel établissement au-dessus de l'école souterraine actuelle ? Eh bien «la logistique de la sortie de l'école sera simplifiée quand les familles n'auront plus besoin d'aller sous terre pour aller chercher les plus jeunes» et «avoir des fenêtres permettant de voir ce qu'il se passe dans l'établissement depuis l'extérieur du bâtiment améliorerait la sécurité de l'école, par exemple si elle doit être bouclée», avance la directrice. Tandis que les parents d'élèves s'inquiètent de fuites d'eau lorsqu'il pleut.

Trop cher de rénover

Mais surtout, même si le bâtiment a été correctement entretenu et est sûr, selon l'administrateur du district scolaire, le coût des travaux de rénovation désormais nécessaires représenterait près de la moitié de celui de la construction d'une nouvelle école. Il vaut mieux, dès lors, opter pour un remplacement, selon le responsable.

Et puis «les routes aériennes ont été modifiées dans les années 1970» et le bruit des avions n'est plus un problème, signale le «Star-Telegram», ajoutant que les écoles plus récentes sont également mieux isolées que celles construites il y a quarante ans.

Sans compter qu'avec des salles de classes situées au-dessus du sol, «c'est plus facile d'aller jouer dehors», approuve Elizabeth Martinez, du haut de ses huit ans.

Mais quitter les salles de classes souterraines «provoquera des émotions mitigées», prédit la maîtresse de CE1 de l'établissement, attachée aux locaux actuels, même si elle ne dirait pas non à une salle des profs flambant neuve.

-FranceUSAMedia.com

Ton opinion