Actualisé

Challenge estivalDes élèves payés pour lâcher leur portable

Aux Etats-Unis, des collégiens se verront proposer la somme de 100 dollars s'ils parviennent à ne pas utiliser leur smartphone au moins un jour par semaine durant leurs vacances estivales.

par
cam
Le but du défi est que les élèves se détachent des écrans tous les mardis pendant les vacances d'été. (photo: dr)

Le but du défi est que les élèves se détachent des écrans tous les mardis pendant les vacances d'été. (photo: dr)

L'initiative revient à la principale de la Washington Latin Public Charter School. Diana Smith, inquiète de voir à quel point ses élèves (et la jeune génération en général) est accro aux outils technologiques et aux réseaux sociaux, à plus forte raison durant les vacances d'été. Du coup, elle a décidé de lancer un challenge peu habituel à ses élèves: elle offrira (de sa propre poche) 100 dollars à tous ceux d'entre eux qui parviendront à ne pas se connecter au moins un jour semaine. Concrètement, tous les mardis, ils ne devront toucher ni un smartphone, ni un laptop, ni une tablette et encore moins une console de jeux vidéos. Le défi a débuté le 13 juin dernier et se terminera à la fin du mois d'août.

Dans les colonnes du Washington Post, Diana Smith estime que les jeunes «ont besoin d'aide pour rompre ce lien particulier avec toutes ces nouvelles technologies». L'enseignante est prête à payer de sa poche pour que ses élèves profitent de leur temps libre pour faire des choses plus utiles, plus physiques ou plus constructives comme «jouer au basket avec leurs amis ou visiter des musées.» Sur les 180 élèves inscrits en 4e et en 3e, Diana Smith estime que 50 étudiants sont susceptibles de relever le défi.

Par ailleurs, cette initiative a été plutôt bien accueillie par les parents, souvent démunis face à la consommation effrénée de technologie de leurs enfants. Deux adultes seront d'ailleurs chargés de garantir que le collégien s'est bel et bien privé de toucher chaque mardi à un seul objet technologique.

Et vous, quel que soit votre âge, seriez-vous prêt à lâcher (un peu ou beaucoup) la technologie cet été? Ou est-ce juste impensable? Livrez-nous votre commentaire en utilisant le formulaire ci-dessous!

Ton opinion