Sainte-Croix (VD): Des élèves pédalent pour alimenter leur ordi
Actualisé

Sainte-Croix (VD)Des élèves pédalent pour alimenter leur ordi

Une classe suit une semaine de cours sous tente. Pour faire marcher leur PC, les adolescents comptent sur le soleil et le vent ainsi que sur leurs mollets.

par
Caroline Gebhard

«Au départ, j'étais un peu réticent car je trouvais que c'était un gros projet. Mais je me suis laissé tirer par la classe», explique Jean-Philippe Chavey, professeur au Centre professionnel du Nord Vaudois (CPNV), à Sainte-Croix. Penser et concevoir une salle d'informatique mobile: ses douze élèves y ont cru. Tant et si bien qu'ils étudient, sous tente et depuis lundi, sur des ordinateurs alimentés par une éolienne, un panneau solaire et un vélo d'appartement. Le but? «Tenir jusqu'à la fin de la semaine sans que les portables ne s'arrêtent, indique leur professeur. Il y a un doute car on est très tributaires de la météo. Cela fait deux jours que l'éolienne n'a rien donné.»

Afin de limiter leur consommation d'électricité, les étudiants de cette classe de pré-apprentissage en informatique et médiamatique se sont partagés mercredi un ordinateur à deux. Mais ils se sont surtout relayés pour pédaler au centre de la tente à intervalles de cinq à dix minutes. Plusieurs professeurs du CPNV sont également venus en renfort pour produire de l'énergie à la force du mollet. Pendant que certains suaient pour faire marcher les PC, les élèves se sont triturés les méninges pour «calculer la puissance que donne un panneau solaire par rapport à sa taille et la surface qu'il faudrait pour produire 3000 watts, précise Maximilien Piovano, 16 ans. C'est dur de créer de l'électricité! Il faut l'économiser et apprendre à la gérer.»

Ton opinion