Genève – Des élus veulent améliorer la voie verte
Publié

GenèveDes élus veulent améliorer la voie verte

Des motions ont été déposées pour réclamer davantage de verdure sur le cheminement dévolu à la mobilité douce, et s’assurer de sa prolongation vers Carouge.

La voie verte a été inaugurée en 2018. Elle joint la gare d’Annemasse à celle des Eaux-Vives, pour l’instant. Photo: LAURENT GUIRAUD/ TAMEDIA.

La voie verte a été inaugurée en 2018. Elle joint la gare d’Annemasse à celle des Eaux-Vives, pour l’instant. Photo: LAURENT GUIRAUD/ TAMEDIA.

TDG

Davantage d’ombre, des fontaines à eau et des bancs sur la voie verte: c’est ce que réclame une motion du PLR en Ville de Genève, soutenue par des élus de tous bords, relate «Le Courrier». Des textes similaires ont été lancés en parallèle dans les communes de Chêne-Bourg et de Chêne-Bougeries, où passe également l’axe dédié à la mobilité douce. Les motionnaires demandent également l'installation de barrières pouvant freiner les cyclistes sans qu’ils aient à poser pied à terre, comme le souhaite aussi une pétition de Pro Vélo déposée à Chêne-Bourg.

Une autre motion, uniquement en Ville, réclame au Conseil administratif un plan détaillé de l’extension de la voie verte vers Carouge, au point mort malgré son inscription au plan directeur cantonal 2030. Les motionnaires souhaitent que flux piétons et cyclistes soient bien séparés, avec une largeur suffisante pour les vélos. Ils demandent qu’en attendant cette réalisation, l’avenue Alfred-Bertrand soit aménagée provisoirement avec une piste bidirectionnelle à la place d’une rangée de stationnement.

(leo)

Ton opinion