Des enseignants pédophiles continuent à travailler
Actualisé

Des enseignants pédophiles continuent à travailler

ZURICH – Incrimminés dans une enquête de pédophilie sur Internet, plusieurs maîtres d'école sont toujours en poste.

Dans le cadre d'une enquête bouclée la semaine dernière, plusieurs enseignants seraient suspectés d'avoir téléchargé des images de pornographie enfantine. Dans le canton de Bâle-Campagne, un prof du secondaire aurait téléchargé des milliers d'images à caractère pédophile, affirme la police cantonale, selon SonntagsZeitung. Cependant, l'enseignant en question est toujours en poste. En effet, les autorités ne transmettent pas l'identité des suspects à l'employeur tant qu'il y a une présomption d'innocence. Ainsi, jusqu'au jugement, l'enseignant bâlois continuera à travailler. Ce qui fait bondir Isabelle Chassot, ministre de l'enseignement du canton de Fribourg: «Un enseignant qui consomme de la pornographie enfantine est une situation suffisamment grave pour que la justice transmette les informations aux autorités scolaires.» La semaine dernière, la police bouclait une enquête de longue haleine, qui visait à traquer la pornographie enfantine sur Internet. Plus de deux cents perquisitions ont été menées, dans 22 cantons. En raison des enquêtes en cours, l'Office fédéral de la police a refusé de dévoiler le nombre précis d'arrestations et les identités des suspects. Il s'agiraient de personnes de tous âges et de toutes professions.

Elisabeth Foster

Ton opinion