Des étrangers auraient participé à l'opération
Actualisé

Des étrangers auraient participé à l'opération

Des étrangers auraient participé à la libération des quinze otages mercredi en Colombie, a assuré vendredi à la justice l'un des guérilleros des FARC capturé au cours de l'opération.

Il a ajouté qu'il a cru qu'il s'agissait d'une mission humanitaire internationale:

«Il a dit que dans l'hélicoptère qui le transportait (avec les otages mercredi) il y avait des personnes étrangères», a déclaré Rodolfo Rios, l'avocat de Gerardo Aguilar, alias «César». L'avocat a également déclaré qu'un «des étrangers qui se trouvait dans l'hélicoptère, dont il ignore s'il est américain ou bien d'une autre nationalité, l'a frappé».

La Franco-Colombienne Ingrid Betancourt, trois Américains travaillant pour le département de la Défense et onze membres des forces de sécurité colombiennes ont été libérés au cours de l'opération.

M. Aguilar, qui porte un hématome sur la pommette droite, a expliqué, selon son avocat, qu'il a été «trompé» et qu'il pensait qu'il s'agissait d'une «mission humanitaire à caractère international». Il a également nié être le commandant des Forces armées révolutionnaires colombiennes (FARC).

Vendredi, le ministre de la Défense, Juan Manuel Santos a démenti toute participation étrangère à l'opération bien qu'il ait reconnu que les Etats-Unis en aient été informés préalablement et ont prêté pendant l'opération un avion espion.

(ats)

Ton opinion