Genève: Des étudiants de l’EPFL repensent les rives du Rhône
Publié

GenèveDes étudiants de l’EPFL repensent les rives du Rhône

Un atelier d’architecture devrait déboucher sur trois à six projets d’aménagement des rives du fleuve.

Les rives du Rhône, pourraient accueillir les projets dès ce printemps.

Les rives du Rhône, pourraient accueillir les projets dès ce printemps.

TDG – Pierre Abensur

L’EPFL (école polytechnique fédérale de Lausanne) se penche sur les berges du Rhône. 220 étudiants de première année en architecture participent à un atelier de «conception de l’espace» dont la finalité consiste à imaginer des aménagements éphémères susceptibles d’agrémenter le fleuve. Dieter Dietz, le professeur en charge de cet enseignement, a expliqué à la «Tribune de Genève» qu’il pouvait s’agir, par exemple, de gradins, de scènes, de pontons ou de petits pavillons. Trois à six projets seront sélectionnés. Les communes concernées seront approchées en novembre. Les structures pourraient voir le jour ce printemps. (jef)

Ton opinion

9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

GVA

13.10.2020, 09:58

Pensez plutôt à sauver le Rhône et sa faune ! Supprimer le barrage du Seujet, Arrêtez de vidanger, il existe d'autres méthodes ... Vous verrez que c'était pas si compliqué de faire les choses bien si on est prêt à mettre un petit peu d'argent pour une solution durable sur le long terme !

Message

12.10.2020, 15:35

EPFL, reste à ta place, tu te prends trop pour le maître de la Suisse.

Oleg Ronibar

12.10.2020, 15:10

Vous trouvez qu'il n'y a déjà pas assez de chenil au bord du Rhône ? Il faut encore en mettre un peu plus ? Virez tout le monde à la flotte !!