Informatique Windows 7: Des évolutions et des nouveautés bien accueillies
Actualisé

Informatique Windows 7Des évolutions et des nouveautés bien accueillies

Le nouveau système d'exploitation de Microsoft, Windows 7, publié vendredi en version expérimentale (bêta), offre des évolutions de fonctions disponibles sur son prédécesseur Vista, et des innovations bienvenues.

En dépit des difficultés au démarrage, provoquées par l'engorgement des serveurs de Microsoft face à la foule d'internautes curieux de son nouveau système, les premières réactions sont plutôt positives.

Compatibilité saluée

Pour Michael Cherry, un analyste spécialiste de Microsoft, le groupe de Redmond a réussi à «contrôler son enthousiasme», offrant un système qui ne devrait guère dérouter les habitués de Windows. «Ils apportent les changements évolutifs nécessaires sans les changements révolutionnaires qui casseraient tout», estime-t-il.

«Windows 7 est une plus grande amélioration par rapport à Vista que Vista (par rapport au précédent système) XP», estime son collègue Matt Rosoff, particulièrement satisfait que Microsoft ait visé la compatibilité avec les matériels existants, «comme ça après que vous l'aurez acheté, ce que vous aviez avant marchera toujours».

Plus rapide, moins gourmand

Du point de vue de la performance, Microsoft promet un système qui va démarrer et se fermer bien plus vite que Vista, dont la sophistication alourdit significativement les délais. Microsoft assure également que le système est moins gourmand en énergie.

Le système est également moins gourmand en mémoire vive: une application n'en consume que si elle est activement utilisée, pas si elle est seulement accessible en visualisation.

Du point de vue de l'ergonomie, Windows 7 offre un mode de navigation entre les tâches familier, mais simplifié, qui économise «entre trois et cinq clics» pour arriver au document ou à la tâche qu'on recherche, avec hiérarchisation des tâches les plus utilisées.

Une nouveauté est la facilité de diviser l'écran en deux parties, ce qui permet de travailler sur un document d'un côté en en consultant un autre placé à côté. Une facilité permise parce qu'»on a magnétisé les bords de l'écran», explique M. Lambert, ce qui permet d'attirer les fenêtres vers les bords du cadre.

Enfin Microsoft a affirmé avoir «inscrit le tactile dans l'ADN» de Windows 7, et développé les systèmes de reconnaissance vocale, anticipant sur les offres des fabricants d'ordinateur partenaires.

Par ailleurs, la fonction «médiacenter» de gestion des albums photos et des médiathèques a été améliorée par rapport à Vista, et surtout le dialogue est instantané avec les autres appareils de la maison.

Réseau domestique

«Dès que Windows 7 sera connecté au wifi, on va lui proposer un réseau domestique (home group) qui va permettre de manière simple de faire se parler tous les PC de la maison et tous les périphériques capables de parler avec les PC, imprimantes, console de jeux Xbox etc.».

Télévision et chaîne hi-fi pourront également être connectés avec une clé de cinq caractères, pour pouvoir écouter la musique ou regarder les programmes stockés sur ordinateur.

Pas encore en français

La version bêta est disponible jusqu'à la fin du mois en anglais, en arabe, en chinois, en russe et en allemand, selon M. Lambert. Après, ce sera rideau - jusqu'à la version finale et payante. Microsoft annonce la version commerciale pour janvier 2010, mais M. Rosoff prédit que les premiers ordinateurs sous Windows 7 sortiront pour la rentrée scolaire de l'automne. (ats)

Ton opinion