Avion disparu: Des experts américains en route pour enquêter
Actualisé

Avion disparuDes experts américains en route pour enquêter

L'agence américaine de la sécurité dans les transports (NTSB) a envoyé en Malaisie une équipe de techniciens pour aider à l'enquête.

L'agence américaine de la sécurité dans les transports (NTSB) a envoyé en Malaisie une équipe de techniciens pour aider à l'enquête sur l'accident de l'avion de Malaysia Airlines qui a disparu samedi. «Le NTSB a envoyé samedi soir une équipe d'enquêteurs, accompagnés de conseillers techniques de Boeing et de l'Administration fédérale de l'Aviation, pour qu'ils soient sur place afin de proposer leur aide», a annoncé le NTSB dans un communiqué.

«Une fois qu'on aura localisé l'appareil, les règles de l'Organisation de l'Aviation civile internationale (OACI) détermineront quel pays va mener l'enquête», et ce pays «rendra publiques toutes les informations à ce propos», précise encore le communiqué. Le vol MH370, à destination de Pékin avec 239 personnes à bord, a brusquement disparu des radars dans les premières heures de samedi, alors qu'il se trouvait quelque part entre la côte orientale de la Malaisie et le sud du Vietnam.

Piste terroriste

De son côté, le FBI avait annoncé samedi qu'il allait dépêcher des agents et des experts pour aider à l'enquête, au cas où il pourrait y avoir une piste terroriste pour expliquer la disparition du Boeing 777. Le fait qu'au moins trois des passagers soient américains «nous donne accès» à l'affaire, avait expliqué au «Los Angeles Times» un haut responsable du FBI.

Aile endommagée

L'extrémité (ou saumon) d'une aile de l'appareil avait été endommagée dans une collision au sol avec un autre avion à l'aéroport Pudong de Shanghaï. «L'aéronef a eu l'extrémité d'une aile coupée. Une partie, de peut-être un mètre, du bout de l'aile était déchirée», a expliqué le PDG de Malaysia Airlines, Ahmad Jauhari Yahya, lors d'une conférence de presse. L'aile «a été réparée par Boeing, certifiée par Boeing et par plusieurs autorités» de l'aviation civile, a-t-il poursuivi. L'avion «était apte au vol», selon lui.

Le vol MH370 de Kuala Lumpur à Pékin transportait 239 personnes, dont quatre Français, selon la compagnie. L'avion a disparu des écrans radars samedi, une heure après le décollage, quelque part entre l'est de la Malaisie et le sud du Vietnam, sans avoir envoyé de signal de détresse. (ats)

Ton opinion