Saint-Gall: Des explosifs pour dissuader les voleurs de bois

Actualisé

Saint-GallDes explosifs pour dissuader les voleurs de bois

Afin de lutter contre les voleurs, des propriétaires de forêts privées placent des petites capsules remplies de poudre à canon dans leurs bûches de bois.

par
Urs-Peter Zwingli/Olivia Fuchs
Le forestier Josef Benz sait que certaines personnes cachent des explosifs dans leur stères de bois.

Le forestier Josef Benz sait que certaines personnes cachent des explosifs dans leur stères de bois.

Franco Steccanella de St. Margarethen (SG) n'en revient toujours pas. Le bûcheron amateur a découvert, il y a quelques jours, que des inconnus avaient volé plusieurs des stères de bois qu'il avait entreposés dans un coin perdu d'une forêt. «J'ai porté plainte contre inconnu, mais je ne me fais pas trop d'illusions», raconte le Saint-Gallois. Mais tout le monde n'emprunte pas la voie légale pour lutter contre le vol de bois. «J'en connais qui cachent des pièges explosifs, fabriqués avec de la poudre à canon, dans leurs stocks de bois», affirme le forestier Josef Benz. Le but: détruire les cheminées des voleurs.

Pièges astucieux

«Cela peut entraîner des explosions dangereuses», met en garde Rolf Steiner, le directeur de la section armes et explosifs auprès de la police saint-galloise. Selon ce dernier, il est bien possible que des propriétaires de forêts privées agissent de manière illégale pour protéger leur bois, «mais il s'agit sûrement de cas isolés». Le porte-parole de la police cantonale saint-galloise, Hans Peter Eugster, sait que des propriétaires mettent au point des pièges astucieux: «Certains badigeonnent le bois avec un liquide qui pue affreusement lorsqu'il est brûlé.»

Avant l'introduction de la loi fédérale sur les explosifs en 1980, il était possible de se procurer de la poudre à canon, aussi appelée poudre noire, sans aucune autorisation.

Ton opinion