Etat islamique: Des F-16 émiratis soutiendront la Jordanie
Actualisé

Etat islamiqueDes F-16 émiratis soutiendront la Jordanie

Un escadron de F-16 issus de l'armée des Emirats arabes stationnera en Jordanie pour soutenir ce pays dans les frappes contre le groupe Etat islamique (EI).

1 / 448
29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

Osamah Waheeb
31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

Keystone/AP
24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

Thaier Al-sudani

Les Emirats arabes unis ont annoncé samedi qu'un escadron de F-16 de leur armée de l'air serait stationné en Jordanie pour soutenir ce pays «frère» dans les frappes contre le groupe Etat islamique (EI) qui sévit en Syrie et en Irak.

Cette mesure, prise par le prince héritier d'Abou Dhabi, cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, est destinée à «soutenir l'effort de guerre des forces armées jordaniennes et leur participation efficace à la coalition internationale» contre l'EI, a rapporté l'agence officielle Wam sans donner de précisions sur le nombre d'appareils qui seront basés en Jordanie dans le royaume hachémite.

Troisième jour de frappes

L'armée de l'air jordanienne a mené samedi une nouvelle série de frappes aériennes. Pour le troisième jour consécutif, elle a visé des cibles de l'Etat islamique (EI), annonce la télévision d'Etat.

«Les sorties des combattants des forces aériennes ont bombardé des bases du gang terroriste de Daesh», annonce-t-on sur la chaîne de télévision. Elle utilise l'acronyme arabe désignant l'Etat islamique, sans donner davantage de précisions.

Pilote exécuté

Amman a entamé jeudi cette série de bombardements présentés par la Jordanie comme une réponse à la mort d'un de ses pilotes capturé en décembre par l'Etat islamique et brûlé vif par des membres de l'organisation djihadiste.

La coalition conduite par les Etats-Unis a de son côté mené 15 frappes aériennes des positions de l'EI en Irak et 11 autres en Syrie, au cours des dernières 24 heures.

L'armée américaine a précisé que neuf des 15 frappes effectuées sur le territoire syrien visaient des cibles situées autour de la ville de Kobané reprise fin janvier par les Kurdes. (afp)

Ton opinion