Nespresso: Des fabricants de machines limitent leur garantie
Actualisé

NespressoDes fabricants de machines limitent leur garantie

Le conflit lié au droit de la propriété intellectuelle des capsules de café Nespresso rejaillit désormais sur les fabricants de machines.

Les dosettes de café sont au centre d'une guerre commerciale.

Les dosettes de café sont au centre d'une guerre commerciale.

Deux fabricants de machines, Koenig et Turmix, ont décidé de ne plus accorder de garantie dans les cas de dégâts causés par des dosettes «étrangères».

La clause enfreint le droit de la concurrence, estime l'organisation alémanique de défense des consommateurs SKS. «Le client doit pouvoir se rabattre sur d'autres fabricants», a expliqué mercredi à l'ats Sara Stalder, directrice de la SKS, en déplorant le fait que la filiale de Nestlé souhaite l'empêcher.

Le changement des conditions de garantie constitue un nouvel épisode dans la «guerre des capsules», ajoute Sara Stalder. La situation a été révélée mercredi dans l'émission «Espresso» de la radio publique alémanique SRF.

Possible appel à la Comco

Les consommateurs trouvent de nombreux modèles de dosettes de café compatibles avec des machines Nespresso. Les nouvelles conditions de garanties dénoncées par la SKS impliquent que le client doit prouver qu'il a bien utilisé les capsules originales lorsqu'il rapporte une machine endommagée chez son vendeur.

L'organisation de défense des consommateurs exige dans une lettre ouverte à Koenig et à Turmix que les fabricants fassent immédiatement machine arrière. Si ces entreprises venaient à ne pas réagir, le cas serait alors porté devant la Commission de la concurrence (Comco), a averti Sara Stadler.

Les nouvelles exigences posées par Koenig et Turmix dérangent également les grands distributeurs Migros et Coop, qui proposent des dosettes de café «Nespresso compatibles». Le premier ne les reconnaît pas, alors que le second se montre irrité par la limitation de la garantie. (ats)

Ton opinion