Actualisé 26.04.2016 à 09:14

CyclismeDes favoris à la pelle au Tour de Romandie

Froome, Quintana ou Pinot s'apprêtent à attaquer mardi la 70e édition du Tour de Romandie à La Chaux-de-Fonds. L'arrivée dimanche à Genève est promise aux sprinteurs.

Avec ses quatre derniers vainqueurs au départ, à savoir Froome (Sky, 2013 et 2014), le Slovène Simon Spilak (2010) et le Russe Ilnur Zakarin (Katusha), lauréat surprise de la précédente édition, la course créée en 1947 devrait être très disputée.

D'autant que les conditions climatiques s'annoncent difficiles, avec du froid et de la neige annoncés les premiers jours.

Un prologue de 3,95 km à la Chaux-de-Fonds

Après un contre-la-montre individuel de 15 km vendredi à Sion, les grimpeurs pourront se mettre en évidence samedi entre Conthey et Villars-sur-Ollon,

Le peloton se voit offrir mardi un prologue de 3,95 km dans les rues de la Chaux-de-Fonds avant une première étape de montagne jeudi et une arrivée en côte à Morgins, en Valais, à 1350 m d'altitude.

Après un contre-la-montre individuel de 15 km vendredi à Sion, les grimpeurs pourront se mettre en évidence samedi entre Conthey et Villars-sur-Ollon, au terme de 172,7 km et de l'ascension, notamment, du Col des Planches (1re catégorie).

L'arrivée dimanche à Genève est promise aux sprinteurs.

S'il fallait retenir un nom, c'est bien celui de Chris Froome. Deux fois sacré sur les routes romandes (2013 et 2014), mais «seulement» 3e l'an dernier, le Britannique a une petite revanche à prendre. Il a également un record à égaler, celui de l'Irlandais Stephen Roche, l'homme le plus titré de l'épreuve avec ses trois victoires (1983, 1984 et 1987).

Se tester en vue du Tour de France

Troisième objectif, le plus important à ses yeux, Chris Froome a besoin de se tester en vue du Tour de France. Il faut donc s'attendre à le voir tenter des choses cette semaine à la tête d'une forte équipe Sky, dans laquelle il pourra compter sur des lieutenants aussi cotés que Michal Kwiatkowski ou Geraint Thomas.

Jusqu'ici cette saison, Chris Froome n'a disputé qu'un véritable test, fin mars au Tour de Catalogne. Il y avait livré une prestation moyenne (8e place), laissant ses deux grands rivaux pour la Grande Boucle, Nairo Quintana (1er) et Alberto Contador (2e), se battre pour la victoire finale.

En l'absence de Contador

Si Alberto Contador est absent cette semaine au Tour de Romandie, Nairo Quintana est au départ. Et le Colombien se verrait bien devancer une nouvelle fois Chris Froome, histoire de prendre l'ascendant psychologique à un peu plus de deux mois du Tour de France.

Au vu du parcours, le grimpeur de la Movistar a toutes ses chances. Les deux chronos de La Chaux-de-Fonds (prologue) et de Sion (3e étape) sont certes favorables à son adversaire britannique, mais ils sont trop courts pour être décisifs. En revanche, avec deux arrivées en côte à Morgins (2e étape) et Villars-sur-Ollon (4e étape), Nairo Quintana a tout en main pour frapper fort.

Pinot et sa garde valaisanne

Ce parcours a aussi tout pour plaire à un grimpeur de la trempe de Thibaut Pinot. Le Français de la FDJ a fait de ce Tour de Romandie l'un de ses objectifs de la saison: il veut y jouer la gagne, tout en s'y testant (lui aussi) pour le Tour de France. En repérage la semaine dernière sur les routes romandes, le Franc-Comtois a l'avantage de connaître le terrain, et d'autant plus qu'il sera épaulé par deux coéquipiers valaisans, Sébastien Reichenbach et Steve Morabito.

Parmi les autres prétendants à la victoire finale, dimanche à Genève, il faut aussi regarder du côté de la BMC. La formation américano-suisse est présente avec deux solides leaders, l'Australien Richie Porte et l'Américain Tejay Van Garderen. Attention également à l'équipe Katusha, qui aligne le Russe Ilnur Zakarin, le vainqueur surprise de l'édition 2015, et le Slovène Simon Spilak, le «Monsieur podium» du Tour de Romandie (1er en 2010 et 2e ces trois dernières années).

Le Lucernois Mathias Frank bien armé

Côté suisse, on attend toujours un coureur sur le podium depuis 2004 et la 2e place de Fabian Jeker. Quant au dernier lauréat helvétique du Tour de Romandie, Laurent Dufaux en l'occurrence, sa victoire remonte à 1998.

Pour mettre fin à cette disette, le Lucernois Mathias Frank semble le mieux armé au vu de sa polyvalence et de ses antécédents sur la boucle romande (4e en 2014 notamment). Et même s'il lorgne davantage cette année le Tour de Suisse et le Tour de France, le leader de la formation suisse IAM a bien l'intention de s'illustrer.

Le deuxième atout helvétique pour le classement général s'appelle Sébastien Reichenbach. A 26 ans, le Valaisan s'affirme de plus en plus parmi l'élite, à l'image de sa 4e place finale dans Tirreno-Adriatico en mars. Sur un parcours aussi montagneux, et s'il jouit d'une certaine liberté à la FDJ, le grimpeur de Martigny peut être la bonne surprise de cette 70e édition.

Albasini en grande forme

Moins profilés pour le classement général, les douze autres Suisses en lice chercheront à briller sur l'une ou l'autre étape. Cela sera évidemment le cas du Thurgovien Michael Albasini, devenu un redoutable chasseur d'étapes sur le Tour de Romandie avec trois succès en 2014 et deux autres l'an dernier. Très en vue la semaine dernière à la Flèche Wallonne (7e) et à Liège-Bastogne-Liège (2e), le vétéran d'Orica GreenEdge (35 ans) sera particulièrement attendu mercredi à Moudon au cours d'une étape pour baroudeurs.

Le St-Gallois Tom Bohli sera, lui, à surveiller de près mardi à La Chaux-de-Fonds. L'espoir de BMC (22 ans), excellent rouleur, vise les premières places sur ce prologue. (nxp/ats/afp)

Les étapes

Mardi: La Chaux-de-Fonds - prologue/contre-la-montre (3,95 km)

Mercredi: La Chaux-de-Fonds - Moudon (169 km)

Jeudi: Moudon - Morgins (173,9 km)

Vendredi: Sion - contre-la-montre (15,11 km)

Samedi: Conthey - Villars-sur-Ollon (172,7 km)

Dimanche: Ollon-sur-Villars - Genève (177,4 km)

Les Tweets du TDR

Tweets de @TourDeRomandie!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+"://platform.twitter.com/widgets.js";fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document,"script","twitter-wjs");

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!