Actualisé

artDes femmes nues servent de support artistique

Elles s'appellent les «graffiti girls» et se font peindre des tags partout sur le corps: un concept qui buzz sur le net en ce moment.

par
mag

Dessiner des graffitis sur des façades d'immeubles délabrés, sur les murs de passage souterrains ou dans des squares désaffectés? Trop ringard! Bien plus classe et sexy, de nombreux artistes utilisent désormais le corps d'une femme pour y étaler leur savoir-faire. Si ce trend existe depuis plusieurs années déjà, il est en train de faire une véritable montée sur le web, attirant toujours plus d'adeptes.

Pourquoi? Parce que cette forme d'art à part entière forme un cocktail détonant de tout ce qui plait à une grande partie des gens! C'est à dire de belles jeunes femmes à moitié (ou complètement) nues, des photos et mises en scène très artistiques, et des dessins colorés et originaux.

C'est la plate-forme Shriiimp.com qui a lancé la mode. Elle comprend aujourd'hui une communauté de quelques 38'000 internautes à travers le monde. «L'engouement est immense, a affirmé au «Daily Mail» Vince Prawns, le fondateur du site. Certains sont graffeurs ou mannequins professionnels, pendant que d'autres sont des amateurs, qui veulent juste s'essayer à cet art et postent leurs créations.»

«Il y a de gros risque lorsque vous réalisez des graffitis dans les rues, a encore ajouté Vince Prawns. Alors que peindre un tag sur une fille, c'est bien plus beau, plus doux et plus gracieux!» Le site vient de lancer son calendrier 2013, mettant treize «graffiti girls» en scène, le plus souvent ayant la peinture pour seul vêtement...

Si vous désirez vous essayer à cet art, pas d'inquiétude à avoir côté santé. Puisque ces tatouages sont éphémères, la peinture utilisée n'a en effet rien à voir avec les encres de tatouage permanent récemment décriées et interdites.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!