Genève: Des femmes-robots pour sauver le café pipe
Actualisé

GenèveDes femmes-robots pour sauver le café pipe

Le projet de proposer espresso et fellation pour 60 francs a du plomb dans l'aile. Les machines pourraient le sauver, pense son concepteur.

par
jef
Capture d'écran YouTube

Le café pipe en plein centre-ville, annoncé pour la fin de l'année dans le quartier de Rive par son «inventeur», ce n'est pas pour demain. Ainsi que l'explique «Le Matin», le Service du commerce n'est pas partant, les prestations sexuelles tarifées étant interdites dans les établissements publics.

Du coup, son concepteur tente de revoir sa copie. Pour un prix identique, soit 60 francs, il imagine que des femmes-robots pourraient pratiquer les fellations. De tels automates se fabriquent au Japon, développe-t-il, et coûtent entre 1800 et 3000 dollars.

Aucune autorisation n'a encore été déposée, et il y a fort à parier que la solution n'amadouera pas l'Etat: il s'agirait toujours de prestations sexuelles tarifées.

Ton opinion