Suisse: Des festivals en plein air resserrent leur sécurité
Actualisé

SuisseDes festivals en plein air resserrent leur sécurité

Des organisateurs ont repensé leur politique de sécurité ou engagé de nouveaux moyens. Mais pas question de paniquer.

par
Pascal Schmuck
Zurich
La nouvelle donne sécuritaire pousse les responsables des festivals à prendre des mesures.

La nouvelle donne sécuritaire pousse les responsables des festivals à prendre des mesures.

photo: Keystone

Les attentats de Paris, et plus particulièrement celui du Bataclan, ont fait réaliser aux organisateurs de festival en plein air que la menace terroriste les concernait désormais.

Le Festival du Gurten à Berne, qui démarre jeudi, a déjà installé des caméras pour les flux de visiteurs et son service de sécurité passe au peigne fin le terrain pour repérer des engins suspects.

«Cela n'amène rien de placer des détecteurs à métaux ou des chiens policiers aux portiques», explique le porte-parole Simon Haldemann, qui dit faire confiance aux recommandations du Service de Renseignements de la Confédération.

Peu probable en Suisse

A l'Openair de Saint-Gall, c'est la police qui est responsable pour la sécurité et non pas un service privé. Depuis les attentats de Paris, le sentiment d'insécurité a augmenté, reconnaît Dionys Widmer, porte-parole de la police municipale. Pour y pallier, les forces de l'ordre vont accroître leur présence.

Les contrôles à l'entrée vont être renforcés. «Il est entre autre prévu un appareil mobile à rayon X pour les bagages», a confirmé le porte-parole. D'autres mesures sont à l'ordre du jour selon le déroulement du festival.

Le Zürich Openair a de son côté réévalué sa sécurité et pris de nouvelles mesures sans préciser lesquelles et le festival de Frauenfeld n'a pas voulu dévoiler sa politique. Mais il ne faut pas paniquer pour autant, ajoute Albert A. Stahel, expert en stratégie. L'Etat islamique vise principalement des pays comme l'Allemagne ou la France. Un attentat est toujours possible en Suisse «mais en ce qui concerne la probabilité, je n'y crois guère»

Nyon et Montreux vigilants

Et en Suisse romande, qui compte quand même deux festivals majeurs avec le Paléo à Nyon et le Music Jazz à Montreux? Des scénarios existent, a expliqué Pascal Viot, coordinateur Accueil et Sécurité du Paléo Festival. «Toute une série de mesures est envisagée selon l'évolution du niveau de risque. Elles seront activées pour le prochain festival en fonction de l'évolution de la situation», a-t-il déclaré à 20 minutes.

Mais ici aussi, pas question de les dévoiler «pour des raisons évidentes d'efficacité et de sécurité».

Ton opinion