Coronavirus - Des filtres pour purifier l’air dans les écoles suisses?

Publié

CoronavirusDes filtres pour purifier l’air dans les écoles suisses?

Des experts appellent à la généralisation d’installation de purification d’air dans les classes comme l’Allemagne le fait déjà.

Les filtres captureraient 99% des virus. Et ils sont bon marché.

Les filtres captureraient 99% des virus. Et ils sont bon marché.

VQH

La rentrée scolaire se précise dans de nombreux cantons et, avec le coronavirus, le débat sur les tests généralisés ainsi que la qualité de l’air est relancé. Sur ce dernier point, en novembre 2020, la Task force de la Confédération parlait déjà de purificateurs d’air à installer car, avec l’hiver, l’aération naturelle des classes (en ouvrant les fenêtres régulièrement) devenait difficile. En mai dernier, cette même Task force prônait la mise en place de capteurs de CO2 afin de déterminer à quel moment il devenait judicieux d’ouvrir les fenêtres pour aérer.

Aujourd’hui, «Blick» revient sur le sujet en relayant l’avis d’experts en aérosols qui proposent l’installation de filtres à air dans les classes. La mesure coûte quelques centaines de francs par classe et le changement des filtres n’est pas très onéreux (quelques dizaines de francs tous les un à deux ans). En Allemagne, la mesure commence à se généraliser avec 200 millions d’euros débloqués pour de telles installations. Car pour obtenir le même résultat rien qu’en ouvrant les fenêtres, il faudrait que celles-ci laissent passer de l’air frais toutes les 15 minutes. Dans notre pays, le canton d’Argovie a débuté des tests avec de tels dispositifs.

(jbm)

Ton opinion

45 commentaires