Actualisé 07.07.2016 à 15:47

Canton de ZougDes finances au régime et référendum en vue

Le plan d'allègement touche tous les domaines, allant de la fin des chèques Reka octroyés aux fonctionnaires aux prestations complémentaires AVS et AI qui seront rabotées.

Le parlement zougois voit la gauche contester son programme d'économies.

Le parlement zougois voit la gauche contester son programme d'économies.

photo: Keystone

Le parlement zougois a adopté jeudi des mesures d'économies. Celles-ci doivent réduire les comptes annuels cantonaux de 40 millions de francs. Mais ce plan d'allègement ne fait pas l'unanimité: la gauche veut lancer un référendum.

Les mesures d'économies ont été votées à 48 voix contre 23. La droite (PDC, PLR et une grande partie de l'UDC) ont relevé que le plan d'allégement était proportionné et que des sacrifices allaient être exigés de la part de tous.

La gauche ne parle pas d'un plan d'allègement, mais d'un fardeau supplémentaire: les coupes effectuées dans les prestations et les taxes plus élevées vont peser directement sur la population, estime-t-elle.

La gauche veut un référendum

Les citoyens devraient pouvoir se prononcer sur cette question, selon les opposants. Après l'adoption des mesures d'économies, un comité a annoncé vouloir lancer un référendum.

Celui-ci réunit le PS, l'alliance Alternative-les Verts et le parti pirate, ainsi qu'une vingtaine d'associations professionnelles, dont celles des policiers, des enseignants et des médecins.

Le plan d'allègement touche tous les domaines: il prévoit entre autres de supprimer les chèques Reka octroyés aux employés de l'Etat et de diminuer de moitié les primes accordées aux parents qui s'occupent de leurs enfants à la maison. Les prestations complémentaires AVS et AI seront également concernées. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!