Pakistan: Des frappes de missiles font 23 morts
Actualisé

PakistanDes frappes de missiles font 23 morts

Au moins 23 insurgés ont été tués vendredi par deux frappes de missiles probablement américains au Pakistan.

Les tirs ont visé deux zones tribales situées à la frontière de l'Afghanistan, ont déclaré des responsables pakistanais de la sécurité.

Au moins seize insurgés, dont probablement un commandant d'Al- Qaïda, ont été tués par une frappe dans une localité du Waziristan du Nord. Deux missiles ont détruit une camionnette et une maison à l'ouest de Mir Ali, un village connu pour être un repaire de membres d'Al-Qaïda et des talibans.

Le raid visait un coordonnateur financier d'Al-Qaïda connu sous le nom d'Abu Akasa Al-Iraqi. L'homme aurait été tué, selon des informations locales non confirmées.

Une autre frappe de missiles a tué sept insurgés dans une zone tribale voisine, le Waziristan du Sud, selon un responsable de la sécurité. Les victimes seraient aussi d'origine étrangère.

Les frappes de vendredi sont la 17e et 18e de ce type au cours des dix dernières semaines, selon un décompte de l'AFP. Tous ces tirs sont attribués aux forces de la coalition sous commandement américain déployée en Afghanistan ou à des drones de la CIA également basés en Afghanistan.

Cette nouvelle attaque est intervenue deux jours après que les autorités du Pakistan, allié clé des Etats-Unis dans leur «guerre mondiale contre le terrorisme», ont convoqué l'ambassadeur américain à Islamabad pour lui exprimer une vive protestation contre les tirs répétés de missiles en territoire pakistanais.

(ats)

Ton opinion