Google Maps: Des frontières bafouées causent un conflit
Actualisé

Google MapsDes frontières bafouées causent un conflit

Une erreur de cartographie du géant américain a déclenché un incident diplomatique entre le Costa Rica et le Nicaragua.

par
frb
En bleu, la frontière réelle effective. En rouge, la frontière selon Google maps.

En bleu, la frontière réelle effective. En rouge, la frontière selon Google maps.

Le service de cartographie Google Maps est au centre d'une nouvelle polémique. Cette fois il ne s'agit pas d'un problème de confidentialité dû à Streetview, mais bel et bien d'une délimitation de frontière entre deux États.

En effet, le Nicaragua ampute le Costa Rica d'environ 2,7 kilomètres de son territoire sur le site américain. Le fait pourrait être simplement anecdotique, mais il s'est transformé en véritable incident diplomatique car un commandant de troupes militaires du Nicaragua a accidentellement «envahi» le territoire du Costa Rica la semaine dernière en se fiant aveuglément aux informations trouvées sur Google Maps.

De l'erreur à l'incident

Le commandant Eden Pastora a raconté au journal local «La Nacion» qu'il s'agissait d'une simple erreur, mais le ministre des affaires étrangères nicaraguayen a ajouté de l'huile sur le feu en «demandant officiellement que le marquage de la frontière ne soit pas modifié» à Google Maps.

La réaction du Costa Rica ne s'est pas fait attendre, le pays a envoyé 150 hommes dans la zone pour la sécuriser et se dit prêt par l'intermédiaire de sa présidente Laura Chinchilla à aller jusqu'au conseil de sécurité des Nations Unies.

Une zone disputée

Cette parcelle de territoire a déjà été l'objet de discordes dans l'Histoire entre les deux États, qui avaient du recourir à la médiation des États-Unis en 1888 par l'intermédiaire de leur président Grover Cleveland.

Il ne s'agit pas de la première erreur de délimitation de frontières de la part de Google. Au mois de février, le site avait également été accusé de n'avoir pas mis sa base de données à jour pour la frontière séparant le Cambodge de la Thaïlande. Il a annoncé travailler sur la rectification de son service en ligne.

Ton opinion