Actualisé 03.03.2020 à 14:19

Grèce

Des garde-côtes tirent sur un bateau de migrants

Depuis que la Turquie a ouvert les portes de l'Europe aux migrants, les tensions se sont intensifiées à la frontière terrestre gréco-turque mais aussi sur la mer.

de
cga/afp

La Turquie a agité lundi la menace de l'arrivée de «millions» de migrants en Europe après l'ouverture de ses frontières, cette dernière dénonçant un «chantage inacceptable» au moment où Ankara cherche un appui en Syrie. Depuis que la Turquie a ouvert vendredi ses frontières avec l'Europe, plusieurs milliers de personnes se sont ruées vers la Grèce, une situation préoccupante pour l'Europe qui redoute une crise migratoire semblable à celle de 2015.

La chancelière allemande Angela Merkel a jugé «inacceptable» que la Turquie fasse pression sur l'Union européenne «sur le dos des réfugiés». Et «personne ne peut faire chanter l'UE», a prévenu le commissaire européen aux Migrations Margaritis Schinas. L'ouverture des frontières par la Turquie intervient au moment où elle cherche un appui en Syrie où elle a lancé une opération militaire majeure contre le régime de Bachar al-Assad, après avoir essuyé de lourdes pertes.

Depuis la décision d'Ankara d'ouvrir ses frontières aux exilés en route pour l'Europe, quelque 1300 migrants sont arrivés en 24 heures sur les cinq îles de la mer Egée, et en particulier à Lesbos, où la grande majorité des embarcations de fortune ont échoué. Dans ce contexte, les autorités grecques et turques se livrent à une véritable guerre de l'information. Les autorités turques ont ainsi diffusé lundi une vidéo qui montrerait les garde-côtes grecs tentant de couler un bateau pneumatique au large des côtes du district de Bodrum, en Turquie, qui n'est qu'à quelques miles de l'île grecque de Kos.

Après avoir tenté de repousser les migrants en frôlant l'embarcation de fortune, les garde-côtes vont tirer dans leur direction. Les projectiles tombent à l'eau non loin du bateau. «Les garde-côtes grecs ont effectué des manoeuvres visant à couler le bateau en route pour la Grèce transportant des migrants en situation irrégulière», a déclaré la Turquie citée par Le Parisien. «Ils ont ensuite ouvert le feu. Plus tard, les migrants dans le bateau ont été touchés par des perches utilisées pour les manoeuvres».

Les passeurs «larguent» les migrants

L'agence européenne des gardes-frontière Frontex a diffusé sur son compte Twitter la vidéo d'un bateau de passeurs en train de débarquer des migrants en mer au large des côtes italiennes.

Une ONG qui sauve les migrants en Méditerranée a signalé que d'autres bateaux avaient été laissés à la dérive par les garde-côtes grecs et turcs ce week-end. Dans une déclaration, Alarm Phone a accusé les deux pays de jouer «un jeu dangereux avec la vie des gens».

Un enfant meurt au large de Lesbos

Une embarcation de fortune surchargée a fait naufrage au large de l'île grecque lundi matin. Un enfant est hospitalisé. Un autre n'a pas pu être ranimé. A lire ici.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!