Actualisé

Des glissements de terrain meurtriers en Indonésie

JAKARTA – Une série de glissements de terrain a fait des dizaines de morts ce week-end en Indonésie.

Au moins 30 personnes ont été tuées et une quarantaine d'autres ont été portées disparues après des glissements de terrain sur l'île indonésienne de Flores (est). Ce bilan révisé à la baisse a été communiqué hier par les autorités locales. «Nous avons récupéré 30 corps», a indiqué Frans Leok, un responsable administratif du district de Manggarai (ouest de Flores). Un précédent bilan annoncé la veille faisait état de 40 morts et de 80 disparus. Une cellule de crise a été établie à Kupang, la capitale de la province de Nusa Tenggara Est (Timor occidental). Des maisons entières ont été emportées par les coulées provoquées par des pluies torrentielles qui s'abattent sur la zone depuis jeudi. Des axes routiers ont été coupés par les glissements, et les secours peinaient toujours hier à accéder aux sinistrés, auxquels les autorités s'apprêtent à acheminer vivres et médicaments. La route reliant Ruteng, la principale ville de la région, au district de Reok était toujours inaccessible hier après les intempéries. Au total, environ 11 000 personnes ont été forcées d'évacuer leurs foyers depuis jeudi.

Les services de météorologie prévoient encore des pluies sur la région pour les prochains jours. La saison humide en Indonésie, d'octobre à avril, s'accompagne de précipitations abondantes, surtout en janvier-février. Les glissements de terrain et inondations sont fréquents et parfois très meurtriers. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!