Hockey - Finale de LNA: Des Grisons qui ont la carrure de champions
Actualisé

Hockey - Finale de LNADes Grisons qui ont la carrure de champions

Revenu plusieurs fois au score, Davos n'est plus qu'à une marche du titre après son succès jeudi face à l'ogre zurichois (4-3 ap).

par
Laurent Morel
Davos
Les fans de Davos présents à la Vaillant Arena sont aux anges: leur équipe favorite est tout près du titre.

Les fans de Davos présents à la Vaillant Arena sont aux anges: leur équipe favorite est tout près du titre.

Intense et indécis. Voici peut-être les deux mots qui décrivent le mieux le 4e Acte de la finale des play-off. Menés 0-2 puis 2-3 par des Zurichois qui voulaient à tout prix reprendre l'avantage de la glace, les Davosiens ont fini par l'emporter devant un public en transe, qui avait lancé la partie sous un tifo de taille.

Transparent et muet depuis le début de cette série (différentiel de -4 avant le match de jeudi), Marcus Paulsson a certainement été le grand artisan de la victoire grisonne en inscrivant un doublé et en signant un assist sur le but décisif de Samuel Walser, après 6'40 dans la prolongation. L'aide des hommes d'expérience davosiens (Ambühl et Jan von Arx ont réussi chacun un assist), combinée à la fougue des jeunes a aussi été primordiale.

«Cette série se joue aussi sur les émotions»

Pourtant, vexés d'avoir été braqués au Hallenstadion lundi, les Zurichois ont semblé capables de dicter le rythme – de rouleau compresseur – durant le premier tiers. Avant de céder petit à petit. «Marquer avant la première sirène nous a été très bénéfique, a soulevé Gregory Hofmann, qui n'a pas marqué lors d'un duel face à Flüeler à la 24e minute. Zurich joue bien mais cette série se joue aussi sur les émotions.»

Le mage Arno Del Curto a su brasser ses lignes avec intelligence pour faire oublier les petits pépins physiques de Dick Axelsson et Perttu Lindgren, touchés lundi à Zurich. Une nouvelle fois, l'ensemble des Grisons sur la glace ont joué un rôle prépondérant à un moment ou un autre. «C'est bien d'avoir quatre lignes qui marquent dans ces play-off», a d'ailleurs relevé Hofmann.

Les Davosiens qui mènent 3-1 dans leur série ont désormais trois pucks de titre. Et ils ont remporté 9 de leurs 10 derniers matches… «On a un jour pour se préparer au prochain match, a rappelé l'attaquant. On va garder les pieds sur terre et continuer à travailler.»

Davos - Zurich Lions 4-3 ap (1-2 1-0 1-1 1-0)

Vaillant Arena: 6800 spectateurs.

Arbitres: Eichmann/Stricker, Fluri/Tscherrig.

Buts: 7e Malgin (Wick, Blindenbacher) 0-1. 11e Nilsson (Bergeron, Keller) 0-2. 18e Simion (Forster, Lindgren/à 5 contre 4) 1-2. 32e Paulsson (Walser, Ambühl) 2-2. 43e Trachsler (Blindenbacher) 2-3. 48e Paulsson (Jan von Arx) 3-3. 67e Walser (Paulsson) 4-3.

Pénalités: 4x2' contre Davos, 4x2' contre Zurich.

Davos: Genoni; Du Bois, Kindschi; Heldner, Forster; Jan von Arx, Guerra; Schneeberger, Paschoud; Ambühl, Corvi, Dino Wieser; Hofmann, Lindgren, Axelsson; Sciaroni, Reto von Arx, Paulsson; Simion, Walser, Jörg.

Zurich: Flüeler; Blindenbacher, Tallinder; Stoffel, Bergeron; Geering, Siegenthaler; Seger; Künzle, Trachsler, Schäppi; Keller, Shannon, Nilsson; Bärtschi, Cunti, Bastl; Baltisberger, Malgin, Wick; Neuenschwander.

Notes: Davos sans Koistinen, Redenbach ni M. Wieser (blessés). Zurich sans Smith, Tabacek (surnuméraires) ni Fritsche (blessé). 11e temps mort Davos.

Intense. Premier à se créer une grosse occasion, Corvi a manqué le but vide après l'avoir contourné (6e). C'est Malgin qui a ouvert la marque en profitant d'un tir de Blindenbacher dévié intelligemment par Wick (7e). Nilsson a ensuite doublé la mise sur une passe de Shannon (11e). Pas découragés, les Davosiens sont revenus. D'abord par Simion, qui a dévié du bout de la canne un tir de Forster à 5 contre 4 (18e). Puis par Paulsson, après un excellent travail d'Ambühl, dont le tir avait été dévié par Flüeler. Les Lions ont en remis une couche en début de 3e tiers. Trachsler a redonné l'avantage au «Z» après un étonnant une-deux avec Blindenbacher en transversal de la patinoire. Paulsson a ensuite inscrit son 2e but de la soirée après un joli service de Jan von Arx, qui avait feinté un tir. Dans la prolongation, Davos s'est créé quelques possibilités avant que Walser crucifie Flüeler après 66'40 de jeu.

Ton opinion