Actualisé 16.06.2011 à 05:29

Etats-Unis Des hackers auraient piraté le site de la CIA

«Lulz security» un groupe de pirate informatique a annoncé avoir réussi à pirater le site de l'agence du renseignement américain.

L'accès au site est impossible.

L'accès au site est impossible.

Des pirates informatiques regroupés sous le nom de Lulz Security ont annoncé mercredi avoir piraté le site internet de la CIA, l'agence centrale du renseignement américain.

Dans les minutes qui ont suivi la revendication, diffusée via Twitter vers 18h00, le site www.cia.gov n'était plus accessible.

«Nous vérifions ces informations», a déclaré une porte-parole de l'agence. Les hakers de Lulz Security sont déjà parvenus ce week-end à s'introduire sur le site du Sénat et ont diffusé des données récupérées sur les serveurs de l'assemblée.

Le même groupe avait réussi à pirater les systèmes informatiques de Sony et de la chaîne publique américaine PBS. Les systèmes du Fonds monétaire international (FMI) ont également fait l'objet d'une tentative d'intrusion révélée ce week-end.

Ces cyberattaques en série illustrent les difficultés de la lutte contre des pirates informatiques qui ont régulièrement une longueur d'avance en matière de technologie.

(ats)

Les sites internet officiels de la Malaisie victimes d'attaques

Les principaux sites internet officiels de la Malaisie ont été perturbés par une cyber-attaque coordonnée, qui avait été annoncée par les pirates informatiques du groupe «Anonymous» (Anonymes), ont indiqué jeudi les autorités.

51 sites gouvernementaux, dont l'adresse se termine par «.gov.my», ont été pris pour cible par cette attaque qui a débuté peu avant minuit et s'est poursuivie pendant plusieurs heures.

41 de ces sites ont été perturbés, a précisé la Commission malaisienne des Communications et du Multimédia (MCMC) dans un communiqué.

Elle a souligné que les dommages étaient limités. «Nous prévoyons que le retour à la normale interviendra rapidement car la plupart des sites ont déjà récupéré de l'attaque», selon elle.

Les autorités avaient pris des précautions après l'avertissement lancé par Anonymous sur l'imminence d'une attaque contre le portail «www.Malaysia.gov.my».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!