Suisse - Des hackers ont piraté le groupe Mediamarkt
Publié

SuisseDes hackers ont piraté le groupe Mediamarkt

Le vendeur allemand a été victime d’une attaque informatique. Certains services aux clients sont limités.

Le groupe allemand a été la cible d’un piratage informatique.

Le groupe allemand a été la cible d’un piratage informatique.

Mediamarkt

Selon plusieurs médias spécialisés ou étrangers, la firme Mediamarkt a été victime d’un piratage informatique d’envergure internationale lundi aux petites heures du matin. Une information confirmée par le bureau de presse suisse de la marque: «Le MediaMarktSaturn Retail Group et ses organisations nationales ont été la cible d'une cyberattaque». Selon nos confrères, des données auraient été cryptées et une rançon de quelque 50 millions de dollars aurait été demandée. Toujours d’après divers médias, les magasins ouverts permettent aux clients de procéder à des achats. Néanmoins, les retraits de commandes et les retours seraient impossibles. Selon d’autres informations, les magasins concernés n’acceptent plus que certains modes de paiement.

Mediamarkt suisse a indiqué que «la société a immédiatement informé les autorités compétentes et travaille à plein régime pour identifier les systèmes touchés et réparer les dommages causés le plus rapidement possible. Certains services dans les magasins peuvent actuellement faire l'objet d'un service limité. MediaMarktSaturn reste à la disposition de ses clients sur tous les canaux de vente et travaille intensément pour être en mesure de fournir à nouveau tous les services sans restrictions dès que possible».

Sur le site internet de la filiale suisse, on peut effectivement lire qu’il «est momentanément impossible de sélectionner le mode de livraison «Enlèvement dans le magasin» et que «des retards de livraison sont possibles». Par ailleurs, «tous les modes de paiement habituels sont possibles, à l’exception des bons d’achat et des coupons Club». «Les services de livraison et d'installation ne sont actuellement disponibles que dans une mesure limitée» et «la vente de cartes cadeaux est malheureusement impossible actuellement». Le reste des services sont par contre opérationnels. La question d’un éventuel vol de données de clients demeure ouverte: la société nous a déclaré ne pas être en mesure d’y répondre.

«On ne pouvait plus rien faire»

«Ça fait deux jours qu’on ne peut rien faire. Tous les magasins en Europe sont touchés. On a découvert ça lundi matin», a témoigné un employé genevois. «À part les caisses, on ne pouvait plus rien faire. La gestion du stock était impossible, faire des factures était aussi très compliqué.» L’homme précise que certains magasins auraient recommencé à fonctionner. Mais il souligne que les commandes en ligne devraient prendre du temps à être opérationnelles.

(mpo/jef)

Ton opinion

22 commentaires