Actualisé 22.06.2015 à 19:18

PologneDes hackers paralysent une compagnie aérienne

Des pirates informatiques ont attaqué les serveurs d'une compagnie aérienne. Ses avions sont restés cloués au sol pendant cinq heures.

de
Sophie Pieren
Cest la première fois que LOT subit une telle situation. dr

Cest la première fois que LOT subit une telle situation. dr

Une dizaine de vols annulés, une douzaine retardés, près de 1400 passagers affectés: c'est ce que des cybercriminels sont parvenus à produire en pénétrant les serveurs de la compagnie aérienne polonaise LOT, dimanche. L'attaque a eu lieu en fin d'après-midi. Elle a visé le système informatique régissant le plan des vols de la compagnie, sans lequel aucun décollage ne peut se faire. Il a fallu cinq heures aux informaticiens pour résoudre le problème. Le trafic aérien n'a pu reprendre qu'en fin de soirée.

Selon LOT Polish Airlines, les autres aéroports n'ont pas été affectés et la sécurité des passagers déjà en vol n'a en aucun cas été menacée. Cet incident met toutefois en lumière la fragilité d'infrastructures sensibles censées être ultrasécurisées. Même si LOT assure utiliser «des systèmes informatiques dernier cri», ceux-ci n'ont pas suffi à repousser l'attaque. D'autres compagnies pourraient donc être visées. D'autant que la plupart utilisent des systèmes de gestion en ligne et que les aéroports sont dotés de wi-fi.

En avril, un rapport américain affirmait que des hackers seraient potentiellement en mesure de saboter le système électronique des cockpits via les appareils de divertissement en vol. Il y a un mois, Chris Roberts, un expert en sécurité, l'a démontré. Il a affirmé être parvenu à prendre le contrôle d'un avion de ligne alors qu'il voyageait entre Chicago et Syracuse. Il a envoyé des tweets en vol pour vanter son exploit. Le FBI, qui l'a arrêté à sa descente de l'avion, n'a fait aucune déclaration sur la véracité de ses dires.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!