Des hackers russes ont attaqué la Confédération

Publié

Sécurité informatiqueDes hackers russes ont attaqué la Confédération

Un rapport confidentiel du Service de renseignement de la Confédération (SRC) montre que des cybercriminels russes ont envoyé des e-mails d’hameçonnage au Département des affaires étrangères (DFAE) à Berne. S’agissait-il d’espionnage?

Image prétexte

Image prétexte

20min/Simon Glauser

Alors que les bombes tombent en Ukraine, une autre guerre fait rage en Europe, une guerre silencieuse menée sur Internet, écrit le «SonntagsBlick». Les gangs de hackers russes attaquent les gouvernements occidentaux sur tout le continent. Et la Suisse n’est pas épargnée: notre pays a subi ces dernières semaines une recrudescence des cyberattaques lancées depuis la Russie.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a notamment été visé. C’est ce qui ressort d’un rapport du Service de renseignement de la Confédération (SRC) daté du 24 juin, qui précise que les pirates informatiques ont utilisé des e-mails dits de «phishing» ou «d’hameçonnage». Ces derniers ne sont toutefois
pas parvenus à leurs fins: les e-mails ont été reconnus et neutralisés.

«Les logiciels malveillants volent plus loin que les missiles»

Le but poursuivi par les hackers n’est toutefois pas clair. Était-ce simplement une fraude à motivation commerciale ou de l’espionnage? Le DFAE ne veut pas donner de détails pour des raisons de sécurité. La semaine dernière, le SRC a publié son rapport annuel d’activité, dans lequel il qualifie de «très probable» le cyberespionnage contre la Suisse à la suite de la guerre d’Ukraine. «Les logiciels malveillants volent plus loin que les missiles», écrit la SRC.

Il est souvent difficile d’attribuer clairement les cyberattaques à un expéditeur. Dans le cas des cyberattaques en provenance de Russie, auteurs étatiques et privés se confondent. Le Kremlin travaille de plus en plus avec des gangs de hackers criminels, par exemple le groupe Killnet, l’équivalent russe d’Anonymous, qui a récemment paralysé les autorités et les entreprises lituaniennes.

(cle)

Ton opinion

193 commentaires