Suisse: Des insectes pour nourrir poissons, porcs et volailles
Publié

SuisseDes insectes pour nourrir poissons, porcs et volailles

Le Conseil fédéral se dit prêt à envisager une autorisation des insectes dans la production des aliments pour animaux.

Les insectes représentent-ils l'alimentation de demain, aussi bien pour les animaux que pour les hommes?

Les insectes représentent-ils l'alimentation de demain, aussi bien pour les animaux que pour les hommes?

Keystone

Les insectes devraient pouvoir être utilisés comme nourriture pour les poissons, volailles et porcs en Suisse. C'est ce que demande une motion socialiste soutenue par le Conseil fédéral. Le Parlement doit encore donner son feu vert.

La consommation de poissons augmente en Suisse. Un nombre croissant de ces poissons viennent de l'aquaculture. Pour les nourrir, des millions de tonnes de petits poissons et poissons gras sont transformés en farine chaque année. La surpêche des mers continue, regrette la motionnaire, Claudia Friedl (PS/SG).

Et de plaider pour une solution alternative, le fourrage à base de larves d'insectes, riches en protéines. Cette farine pourrait aussi servir pour les élevages de volailles et de porcs, ce qui permettrait de contrer l'augmentation des cultures de soja, source de problèmes pour l'environnement.

Un premier pas en 2015

Dans sa réponse, le Conseil fédéral rappelle qu'un premier pas a déjà été franchi par l'Office fédéral de la sécurité alimentaire en 2015, qui a délivré une autorisation pour un certain type de farine d'insectes. Il se dit toutefois prêt à envisager une autorisation générale des insectes dans la production des aliments pour animaux.

Une telle mise en oeuvre devrait toutefois être coordonnée avec l'Union européenne, vu l'accord agricole conclu avec elle. Il faudrait éviter les répercussions négatives sur les échanges commerciaux d'animaux avec les pays européens, écrit le gouvernement. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion