Actualisé 02.04.2020 à 12:20

Elections thurgoviennes

Des irrégularités auraient favorisé l'UDC

Lors des élections du 15 mars, 200 listes inchangées des Vert'libéraux auraient été attribuées au parti agrarien. Une plainte pénale a été déposée.

Selon la Chancellerie d'Etat, tout indique qu'il s'agit d'une manipulation frauduleuse et non pas d'une erreur de procédure.

Selon la Chancellerie d'Etat, tout indique qu'il s'agit d'une manipulation frauduleuse et non pas d'une erreur de procédure.

Keystone

Des irrégularités pèsent sur le dépouillement des élections thurgoviennes du 15 mars dernier. Celles-ci auraient eu un impact sur le résultat proclamé en favorisant l'UDC au détriment des Vert'libéraux au parlement. La Chancellerie d'Etat a déposé une plainte pénale.

La semaine dernière, la section vert'libérale (PVL) du district de Frauenfeld a dénoncé des irrégularités. Suite au dépouillement, elle avait dû insister à deux reprises pour mettre la main sur 100 listes inchangées du PVL qui avaient atterri sur la pile des listes de l'UDC. Elle avait aussitôt déposé un recours contre le résultat de l'élection du Grand Conseil. Entretemps, la Chancellerie d'Etat confirme avoir constaté ces irrégularités. Elle a indiqué mercredi qu'elle déposait plainte pénale auprès du Ministère public, une partie du dépouillement n'étant manifestement pas plausible.

Manipulation: 200 listes en cause

Selon les vérifications effectuées en ville de Frauenfeld, les listes électorales ont été dépouillées correctement, mais le résultat indiqué sur les fiches de contrôle ne correspond pas à la réalité. Ces fiches sont pourtant déterminantes dans la transmission des résultats au canton. Pire, le contrôle a permis de découvrir que 100 listes supplémentaires du PVL avaient été attribuées à l'UDC.

Sur la base des fiches de contrôle, 200 listes inchangées du PVL ont ainsi été comptabilisées pour l'UDC, précise à Keystone-ATS Marius Kobi, chef du service juridique de la Chancellerie d'Etat. Tout indique qu'il s'agit d'une manipulation frauduleuse et non pas d'une erreur de procédure, ajoute-t-il. Le processus de dépouillement est en effet identique dans toutes les communes.

Impact possible en sièges attribués

Le résultat final de l'élection du parlement thurgovien devrait donc changer par rapport à celui proclamé le 15 mars. Il pourrait améliorer le score des Vert'libéraux en matière de sièges et diminuer celui de l'UDC.

Il faut toutefois attendre d'abord les conclusions de l'enquête pénale, souligne M. Kobi. En cas de correction, il appartiendra au parlement d'entériner le résultat final.

Le 15 mars dernier, 46 des 130 sièges du Grand Conseil avaient été attribués à l'UDC, soit un gain de deux mandats. Le PVL s'était vu, lui, obtenir huit députés, soit un gain d'un siège. (nxp/ats)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!