Actualisé

Proche-OrientDes Israéliens attaqués en Cisjordanie

Des Palestiniens ont agressé des Israéliens qui s'étaient rendus sans autorisation au tombeau de Joseph, un lieu saint du judaïsme incendié vendredi.

1 / 150
Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH).  (Vendredi 1er février 2019)

Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH). (Vendredi 1er février 2019)

AFP
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Keystone
Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Keystone

Des Israéliens ont pénétré à Naplouse pour aller prier au Tombeau de Joseph sans autorisation de l'armée durant la nuit de samedi à dimanche. Une fois sur place ils ont été attaqués par des Palestiniens. Ils ont été ensuite évacués sans encombre par des soldats israéliens en coordination avec des policiers palestiniens déployés sur place, a indiqué une porte-parole militaire.

Selon la radio de l'armée, ces Israéliens étaient au nombre d'une trentaine. Cinq d'entre eux ont été arrêtés par la police israélienne pour s'être infiltrés sans autorisation préalable de l'armée à Naplouse.

Aussi vénéré par les musulmans

Des dizaines de Palestiniens ont incendié vendredi le tombeau de Joseph à Naplouse avec des cocktails Molotov, selon la police palestinienne.

Pour les juifs, ce site abrite la dépouille de Joseph, l'un des douze fils de Jacob. Mais il est aussi vénéré par les musulmans, pour lesquels il abrite la tombe d'une figure religieuse locale, et par les samaritains, une secte séparée du judaïsme.

Une escalade de violences entre Israéliens et Palestiniens, déclenchée le 1er octobre après le meurtre d'un couple de colons en Cisjordanie, fait redouter une nouvelle intifada dans les territoires palestiniens occupés depuis des dizaines d'années par l'Etat hébreu.

Quatre Palestiniens sont morts et un blessé samedi après avoir tenté de poignarder des Israéliens, dont plusieurs soldats en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!