Actualisé 18.10.2017 à 15:51

Suisse centrale

Des jeunes fument dans le train: voyageurs douchés

Les passagers d'un convoi de la Südostbahn ont eu une surprise désagréable, dimanche soir, dans le canton de Schwytz.

de
gwa/mst/rmf

Une rame envahie par un brouillard humide: les passagers d'un convoi de la Schweizerische Südostbahn AG (SOB) ont vécu un voyage mouvementé, dimanche soir entre les villes schwytzoises de Pfäffikon et d'Einsiedeln, après le déclenchement des gicleurs du système anti-incendie.

«Des jeunes fumaient dans les toilettes, ce qui a déclenché le détecteur de fumée», a déclaré à nos confrères alémaniques Brigitte Baur, porte-parole de la compagnie ferroviaire. Cette dernière a d'ailleurs déposé une plainte. «Le matériel vidéo correspondant est en cours d'analyse pour déterminer l'identité des personnes», a précisé l'attachée de presse. Les malotrus, eux, ont pris la fuite.

«Les passagers n'ont pas été mis en danger», a affirmé Brigitte Baur. Aucune plainte n'a été signalée de la part des passagers douchés. Bien que l'incident soit très ennuyeux, la SOB se dit heureuse que le système d'alarme incendie ait bien fonctionné. Chaque année, la compagnie est confrontée à deux ou trois cas similaires.

Le train a dû s'arrêter en cours de route, à Freienbach. «Dans ce genre de cas, des annonces automatiques sont diffusées et des informations sont affichées sur les écrans», explique Baur. Le conducteur choisira ensuite un endroit approprié pour s'arrêter, et évaluer la situation avant de prendre des mesures.

La rame a été retirée du trafic pour plusieurs jours afin de restaurer le système anti-incendie. Ceci engendrera des coûts pouvant atteindre quatre à cinq chiffres.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!