20.09.2019 à 06:08

Vaud

Des jumelles condamnées pour avoir berné la police

Une femme a tenté de se disculper d'un excès de vitesse en faisant porter le chapeau à sa sœur. Leur mascarade n'a pas tenu.

de
Christian Humbert
La supercherie a vite été découverte par les autorités.

La supercherie a vite été découverte par les autorités.

La police vaudoise n'a pas été abusée longtemps. Elle est parvenue à faire éclater la vérité entre les versions, apparemment crédibles, de deux sœurs jumelles. Résultat: les deux quadragénaires viennent d'être condamnées. C'est le mercredi 3 avril dernier que Carole* est flashée au volant de sa voiture à 82 km/h sur la route de ­Romont, près d'Oron-la-Ville, une artère limitée à 50 km/h.

Mais elle s'est arrangée avec sa sœur jumelle, Marianne*, qui a voulu se faire passer pour la fautive. La version a tenu quelque temps, mais les gendarmes se sont méfiés et ont décidé d'interroger une nouvelle fois les deux femmes. Qui ont fini par craquer. Elles ont reconnu que Carole aurait été bien plus embêtée par un retrait de permis. Elle a besoin de sa voiture pour ses déplacements, tandis que Marianne, enseignante dans une grande ville romande, pouvait s'en passer. D'où la tentative de faire porter le chapeau à la sœur jumelle.

Finalement, aucune des deux n'est gagnante. Carole vient d'être condamnée à 65 jours-amende avec sursis et à une amende de 1280 francs pour dénonciation calomnieuse et violation grave de la loi sur la circulation routière. Sa sœur jumelle, elle, a écopé de 15 jours-amende avec sursis et à une amende de 360 francs, inscrite à son casier judiciaire, pour induction de la justice en erreur.

*Prénoms d'emprunt

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!