Pandémie - Des manifestations antirestrictions en Finlande et en Suède
Publié

Pandémie Des manifestations antirestrictions en Finlande et en Suède

Plusieurs centaines de personnes manifestaient à Helsinki samedi, de même qu’à Stockholm.

Des policiers face à des manifestants qui se rassemblent dans le centre de Stockholm pour protester contre les restrictions liées au Covid-19, le 1er mai 2021.

Des policiers face à des manifestants qui se rassemblent dans le centre de Stockholm pour protester contre les restrictions liées au Covid-19, le 1er mai 2021.

AFP

Une cinquantaine de personnes ont été arrêtées samedi au cours d’une manifestation à Helsinki organisée en protestation contre les mesures prises par le gouvernement finlandais pour lutter contre le Covid-19, a annoncé la police sur Twitter. La manifestation, qui a rassemblé jusqu’à 300 personnes dans le centre de la capitale finlandaise, a été dispersée par les forces de l’ordre qui n’ont déploré aucun incident majeur.

Les rassemblements publics de plus de six personnes sont interdits à Helsinki en raison de la pandémie provoquée par le coronavirus et les organisateurs avaient annoncé une manifestation de six personnes. Au total, une cinquantaine de personnes ont été arrêtées pour avoir refusé de se plier aux ordres des autorités et seront condamnées à une amende.

La Finlande et ses 5,5 millions d’habitants affichent l’un des meilleurs bilans face au Covid-19 en Europe. Après une hausse mi-février suivie de l’introduction de nouvelles restrictions, comme la fermeture des restaurants, le taux de contamination a fortement diminué au cours du mois d’avril, ce qui a conduit le gouvernement à annoncer un assouplissement progressif des mesures.

En Suède aussi

En Suède, quelque 500 à 600 personnes ont manifesté dans les rues de Stockholm pour «la liberté et la vérité». Contrairement aux dispositifs imposés largement ailleurs en Europe, la Suède a mené dans un premier temps une stratégie basée principalement sur des recommandations, sans confinement et quasiment sans mesures coercitives.

Le royaume scandinave a toutefois serré la vis depuis novembre face à une importante seconde vague, avec plusieurs séries de mesures restreignant notamment les rassemblements publics (pas plus de huit personnes) et les tablées dans les restaurants. Cafés, bars et restaurants doivent fermer à 20h30.

(AFP)

Ton opinion