Saint-Blaise (NE): Des marginaux mobilisent la police pour une broutille
Actualisé

Saint-Blaise (NE)Des marginaux mobilisent la police pour une broutille

Croyant à une rixe avec couteau et arme à feu, les forces de l'ordre sont intervenues dans un hôtel de Saint-Blaise, lundi. Au final, il n'en était rien.

par
cge
Les forces de l'ordre ont vite compris qu'il n'y avait pas eu de rixe entre les deux hommes.

Les forces de l'ordre ont vite compris qu'il n'y avait pas eu de rixe entre les deux hommes.

Une dizaine de policiers ont été mobilisés dans un hôtel de Saint-Blaise, lundi en fin de journée. Un peu plus tôt, la centrale d'engagement de la police cantonale neuchâteloise avait reçu un appel faisant état d'une altercation entre deux individus, l'un muni d'une arme à feu, l'autre d'un couteau.

A leur arrivée sur les lieux, les policiers sont tombés sur l'homme qui portait une lame. Son adversaire se trouvait à l'intérieur de l'hôtel, dénué de tout arme à feu. Les forces de l'ordre ont vite compris qu'il n'y avait pas véritablement eu de rixe entre ces deux marginaux. Ce qui s'est passé, en réalité, c'est que le premier individu a débarqué dans une chambre de l'établissement, où il a découvert l'une de ses amies en compagnie de l'autre homme. Courroucé de les voir ensemble, il a provoqué des dégâts dans la pièce et s'est emparé d'un couteau. Il est ensuite sorti pour appeler les forces de l'ordre afin de les informer de la situation, convaincu que son ennemi portait une arme à feu alors qu'il n'en était rien.

Pris de boisson, les deux hommes ont passé la nuit dans les locaux de la police. Quant à la femme, elle a été laissée libre après avoir donné sa version des faits aux agents.

Ton opinion